lundi , 28 septembre 2020
Accueil » Finance » quel supermarché ou discounter propose les moins chers ?

quel supermarché ou discounter propose les moins chers ?


S’il y a bien un produit qui fait en ce moment le grand écart sur les prix, c’est la boîte de 50 masques chirurgicaux jetables. Commercialisée en pharmacie, mais aussi en grande distribution, que ce soit en supermarchés ou chez les discounters, on trouve des prix variant du simple au double, voire au triple. Seule obligation pour les vendeurs ? Les masques ne doivent pas être commercialisés plus de 0,95 euro l’unité soit 47,50 euros la boîte de 50. Aucune consigne n’est à l’inverse donnée par le gouvernement sur un prix de vente minimal.

En grande distribution, on semble être loin de ce prix maximum : la boîte de 50 masques jetables était vendue en moyenne aux alentours de 24 euros début septembre en drive, selon les informations d’Olivier Dauvers, spécialiste de la grande consommation. Soit un prix unitaire de 0,48 euro. Et même si tout le monde s’accorde pour les vendre à prix coûtant, les prix ne sont pas du tout les mêmes d’une enseigne à l’autre. C’est a priori chez Carrefour que vous pourrez trouver les masques jetables les moins chers. Contactée par Business Insider France, la direction du distributeur confirme en effet que « le masque chirurgical est vendu à 0,29 euro l’unité » au sein des magasins du groupe en France, soit 14,50 euros la boîte de 50 masques. Un prix national a donc été fixé par le distributeur pour harmoniser au maximum les ventes des masques jetables dans ses rayons.

Carrefour et Système U annoncent le même prix au niveau national

Carrefour précise que « les masques sont, dans le contexte actuel, des produits de première nécessité », et qu’ils sont « vendus à prix coûtant », sans marge. Ce constat est confirmé par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir : grâce à un relevé de prix effectué entre le 2 et le 9 septembre 2020 sur les sites de drive des enseignes de la grande distribution, l’association confirme que c’est Carrefour qui vendrait ses masques les moins chers avec un prix unitaire de 0,34 euro, soit 17 euros en moyenne la boîte de 50. Non loin du prix officiel communiqué par le distributeur.

L’enseigne Système U est elle aussi bien placée sur le tarif des masques, avec un prix moyen unitaire constaté sur la même période par l’UFC Que Choisir de 0,37 euro (soit 18,50 euros la boîte de 50). Le distributeur avait même annoncé à Business Insider France un prix inférieur, le 4 septembre dernier, par le biais de son porte-parole Thierry Desouches : « le prix pratiqué actuellement dans l’ensemble du réseau est de 14,50 euros pour une boîte de 50 masques jetables », avait-il affirmé. Au même niveau que Carrefour donc, selon ses déclarations.

Des prix encore plus bas chez les discounters comme Action ?

Intermarché se situe à la troisième place du classement de l’UFC Que Choisir avec un prix unitaire moyen de 0,42 euro le masque, soit 21 euros la boîte de 50 selon l’association. Contacté par Business Insider France, Intermarché indique appliquer actuellement un prix national de 20 euros la boîte de 50 masques jetables, soit 0,40 euro l’unité. « Les masques ont toujours été et seront toujours vendus à prix coûtant », a également précisé le distributeur.

À lire aussi — 6 rumeurs sur les masques que vous devez vraiment arrêter de croire

Du côté des enseignes de discounters, les prix semblent encore plus bas, Olivier Dauvers évoque notamment un tarif de 9,90 euros la boîte de 50 masques jetables chez le distributeur Action. Contacté par Business Insider France, Action confirme effectivement vendre des boîtes de 50 masques jetables au prix de 9,95 euros. Approchés également, les discounters Stokomani et GiFi n’ont pas souhaité communiquer à ce propos.

25 millions de masques encore en stock chez Lidl

Pour d’autres enseignes de la grande distribution, les prix des boîtes de masques sont encore hauts, et ils ne devraient pas baisser rapidement. C’est le cas par exemple de Lidl qui a confirmé à Business Insider France la semaine dernière vendre les masques au prix unitaire de 0,59 euro, soit 29,50 euros la boîte de 50. La raison ? Fin avril dernier, juste avant le déconfinement, l’enseigne allemande avait commandé 70 millions de masques jetables pour faire face à la demande des Français.

« Il nous en reste encore 25 millions en stock », précisait à cette occasion Michel Biero, directeur exécutif achats et marketing de Lidl France. La revente à perte étant interdite par la loi, le distributeur se voit donc contraint d’écouler ses stocks de masques à prix fort. « Je pense que d’ici 2 ou 2,5 mois ils seront vendus », espère Michel Biero. Si le prix de vente actuel est plus bas chez Système U que chez Lidl, l’enseigne, par l’intermédiaire de son porte-parole, assurait également avoir des « stocks importants ».

La barre symbolique des 10 euros les 50 masques jetables bientôt franchie ?

Une fois ces stocks écoulés, la baisse du prix des masques jetables devrait en tout cas continuer. Elle est déjà sensible dans certaines enseigne, comme par exemple chez Leclerc qui l’a confirmé à Business Insider France la semaine dernière : « les prix des masques vont baisser avec l’évolution des modes d’approvisionnement ». Les livraisons au printemps dernier arrivaient en effet en avion pour être plus rapides, elles sont maintenant assurées en bateau ce qui permet de réduire les coûts.

Même constat chez le discounter Action qui, s’il confirme avoir encore des stocks dans tous leurs magasins, s’attend à « une baisse du prix de vente », comme le précise Laura Carbone, responsable marketing d’Action en France. Leurs fournisseurs ont augmenté leur capacité de production : « toutes les usines en Asie fonctionnent désormais normalement ». Et les coûts de transports, assurés dorénavant en bateau, connaissent aussi une baisse considérable par rapport aux mois derniers où ils étaient assurés en avion.

La demande étant également désormais revenue à un niveau raisonnable par rapport à l’offre sur le marché des masques, les prix devraient continuer de baisser dans les semaines à venir. On peut donc dorénavant légitimement se demander quand la barre symbolique des 10 euros pour une boîte de 50 masques jetables sera franchie…

À lire aussi — Il n’est pas nécessaire de laver ses masques en machine à 60°, d’après l’Académie de médecine


Retrouvez cet article sur : Business Insider