samedi , 19 octobre 2019
Accueil » Finance » RTL réclame de l’argent à Spotify et Deezer pour diffuser ‘Les Grosses Têtes’

RTL réclame de l’argent à Spotify et Deezer pour diffuser ‘Les Grosses Têtes’

RTL réclame de l'argent à Spotify et Deezer pour diffuser 'Les Grosses Têtes'

RTL veut faire payer Spotify pour diffuser son émission « Les Grosses Têtes » à ses abonnés. YoTube/Les Grosses Têtes

Les médias créent des contenus originaux et ils estiment désormais qu’ils doivent être mieux payés quand ils sont distribués par des tiers via internet. Après les conflits opposant Altice à Orange et Free pour ses chaînes BFMTV, BFM Découverte et BFM Story, c’est au tour de la radio RTL de réclamer de l’argent pour ses émissions. Lors d’une conférence de presse ce 11 septembre 2019, Régis Ravanas, le directeur général des activités radios du groupe RTL, a annoncé discuter avec les plateformes de streaming pour faire payer son signal. Les négociations ne sont pas entamées avec les opérateurs mobiles. 

« Nous avons déjà signé un accord avec Deezer, même si les montants sont très modestes », a révélé le dirigeant au Figaro et « il y a des discussions avec Spotify ». On imagine que si Altice demandait plus d’un million d’euros pour diffuser BFM TV, RMC Story, RMC Découverte et ses services associés — avant de proposer de reprendre le signal en direct gratuitement — les sommes en jeu pour des contenus radio, aux coûts moindres à produire, ne doivent pas être très élevées. « Ce ne sont pas des fortunes », a confirmé ce matin Nicolas de Tavernost, le président du directoire du groupe M6, la maison mère de RTL.

« Un Salto de la radio »

Régis Ravanas a également déclaré vouloir construire un agrégateur de flux radio. Il serait bâti sur le modèle de Salto, cette plateforme de streaming vidéo montée par M6, TF1 et France Télévisions pour accéder aux programmes en direct et en replay qui sera lancée au premier trimestre 2020. Le marché des contenus audio est en plein bouleversement avec l’arrivée de podcasts, natifs ou non — ces formats audio que l’on peut télécharger et écouter sans connexion, notamment en mobilité.

A lire aussi —Apple TV+ coûtera seulement 4,99€ mais il y a une bonne raison derrière ce prix cassé

Aux Etats-Unis, 90 millions de personnes âgées de plus de 12 ans écouteraient en moyenne sept podcasts par semaine. Portés par ces chiffres, tous les groupes audiovisuels tentent de se placer, quand bien même le marché français est petit, sans mesure d’audience et sans réel modèle économique. L’application de contenus narratifs audio Majelan avait ainsi créé la polémique quelques heures après son lancement au printemps dernier — des acteurs reprochant à la startup cofondée par l’ancien PDG de Radio France Mathieu Gallet d’avoir aspiré sans leur consentement leurs productions via les flux RSS.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
BFMTV est de retour sur les box Free et Orange mais Altice a bien perdu la bataille

VIDEO: Une nouvelle tendance venue de Nouvelle-Zélande consiste à dévaler des routes sur un tricycle en dérapant — voici à quoi ressemble le drift trike




Retrouvez cet article sur : Business Insider