samedi , 12 décembre 2020
Accueil » Finance » Si vous êtes abonné à l’option ‘heures creuses’ pour l’électricité, vous perdez sûrement de l’argent

Si vous êtes abonné à l’option ‘heures creuses’ pour l’électricité, vous perdez sûrement de l’argent


Vous disposez d’une offre heures pleines/heures creuses pour vous fournir en électricité? Il serait sûrement temps d’en changer. C’est le constat dressé par Vincent Maillard, ancien d’EDF et cofondateur du fournisseur Plüm Energie. Pour quatre Français sur cinq, cette offre est inadaptée, selon lui, rapporte Europe 1. Créée dans les années 1960, cette offre devait pourtant permettre de lutter contre la flambée des factures, rappelle Le Parisien. Le report d’une partie de la consommation la nuit, considérée comme heures creuses, rendait alors ce système plus avantageux.

Mais avec la hausse continue du prix de l’électricité pendant les heures creuses, cette offre est devenue difficilement rentable. Il faudrait qu’entre 50% et 60% de l’électricité soit consommée le soir, pendant ces heures-là, quand seulement 30% était suffisant il y a quelques années, selon le Médiateur de l’Énergie cité par le quotidien. Le Médiateur met à disposition un calculateur pour comparer le montant de sa facture avec l’option de base ou celle en heures pleines/heures creuses (HP/HC).

Le système HP/HC reste intéressant pour ceux qui possèdent par exemple un véhicule électrique, ou bien une piscine ou un gros chauffe-eau électrique, souligne le Parisien. « Au mieux les ménages ne gagnent rien à y souscrire. Mais dans la moitié des cas, cela fait gonfler les factures », résume de son côté Vincent Maillard. La moitié des Français devraient donc rapidement se pencher sur leur facture, dans la mesure où près de 50% des ménages sont abonnés à l’option HP/HC.

450 M€ perdus à l’échelle nationale

« La plupart des gens vont gagner autour de 45 à 50 euros » en basculant sur une offre sans distinction entre heures pleines et heures creuses, estime le cofondateur de Plüm Energie, cité par Europe 1. Le fournisseur propose aussi son propre calculateur en ligne.

Pour les ménages dotés d’un compteur « intelligent » Linky, modifier son forfait en délaissant l’offre HP/HC sera gratuit. Le compteur permet aux techniciens d’effectuer le changement à distance, alors que les consommateurs équipés d’un appareil plus ancien devront débourser jusqu’à 56 euros en frais d’intervention, précise Le Parisien. Modifier son contrat pour changer de formule devrait malgré tout valoir la peine.

Le dispositif HP/HC entraîne une perte de plusieurs dizaines d’euros par an à la plupart des souscripteurs. Un montant évalué à 450 millions d’euros au niveau national.

À lire aussi — Voici le prix des forfaits 5G chez Orange, B&You, SFR et Free


Retrouvez cet article sur : Business Insider