mercredi , 17 juillet 2019
Accueil » Actualité » « Game of Thrones » s08e02: cette scène avec Brienne a tordu le cou aux traditions

« Game of Thrones » s08e02: cette scène avec Brienne a tordu le cou aux traditions

Allciné/HBO

Cette scène avec Brienne de Torth dans l’épisode 2 de la saison 8 de « Game of Thrones » en a ravi plus d’un. Et surtout plus d’une. 

SÉRIES TV – Dans “Game of Thrones”, les femmes revendiquent haut et fort leurs titres: Daenerys est la “Khaleesi”, Cersei la “Reine des Andals et des Premiers Hommes” (dans la version abrégée) et Sansa a enfin repris le titre de “Dame de Winterfell”.

L’épisode 2 de la saison 8, diffusé dans la nuit de dimanche à lundi 22 avril, a lui mis à l’honneur un autre personnage féminin: Brienne de Torth, aux ambitions a priori incompatibles avec les mœurs de son époque. 

 

ATTENTION SPOILERS

 

 

Cet article contient des spoilers sur l’épisode 2 de la saison 8 de GoT

Vous êtes vraiment sûr de vouloir savoir?

Alors, c’est parti.

 

On le sait tous, Brienne de Torth n’a qu’un rêve: être adoubée chevalier et servir le roi (ou la reine, en fonction des rebondissements). Mais dans le royaume des Sept Couronnes, cet honneur est réservé… aux hommes. Ou plutôt, il l’était. Car juste avant que les Marcheurs Blancs n’arrivent à Winterfell, Brienne voit son rêve se réaliser. Alors qu’elle passe ce qui sera probablement sa dernière soirée de calme, Brienne explique en effet à Tormund qu’à cause de “la tradition”, elle ne peut pas être adoubée.

Mais comme le résume alors parfaitement son amoureux transi, “on emmerde les traditions”. Et aussitôt dit aussitôt fait: Jaime Lannister se rappelle brusquement (ou pas) qu’un chevalier peut tout à fait adouber celui ou celle qui le souhaite et trois coups du plat de l’épée plus tard, voilà le chevalier Brienne de Torth. 

Cette scène, tout comme la réaction indignée de Tormund face aux règles patriarcales de Westeros (de l’autre côté du Mur, les femmes ont autant de droits que les hommes), ont été unanimement salués sur les réseaux sociaux: au-delà de l’émotion de Brienne, les spectateurs se sont réjouis de voir une femme accéder à un titre qui lui était jusqu’alors refusé à cause de son sexe. Vous avez dit féminisme?

A noter tout de même qu’en matière d’égalité des sexes, la série est loin de faire consensus. Ainsi, si les scènes de viols, la présence de clichés récurrents (notamment sur la rivalité féminine dans l’épisode 1 de la saison 8) ou l’objetisation du corps féminin font grincer des dents, l’évolution de certains personnages féminins et leur rôle central dans la saga rendent difficile toute position très tranchée. 


Première apparition

A lire aussi: