vendredi , 22 mars 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Grâce aux mammographies, le cancer du sein recule aux États-Unis

Grâce aux mammographies, le cancer du sein recule aux États-Unis



En France, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins : la Ligue contre le Cancer estime d’ailleurs que près d’1 femme sur 9 sera concernée au cours de sa vie. Chaque année, 54 000 nouveaux cancers du sein sont dépistés dans l’Hexagone, en particulier chez des femmes âgées de 50 à 74 ans. Moins de 10 % des cancers du sein surviennent avant l’âge de 40 ans.

Bonne nouvelle : aux États-Unis, selon la American Cancer Society, le cancer du sein recule, notamment grâce aux dépistages. L’étude, menée conjointement par la University of Colorado et par la University of Michigan (aux États-Unis) montre qu’entre 1989 et 2018, le taux de mortalité du cancer du sein a diminué de 1,8 % à 3,4 % par an.

Plus précisément, en 2015, les spécialistes ont dénombré plus de 23 000 décès en moins par rapport à l’année 1989. Et en 2018, ils ont estimé une baisse de plus de 27 000 décès, toujours par rapport à l’année 1989.

Des centaines de milliers de décès évités grâce aux dépistages

Pour les auteurs de cette étude (publiée dans la revue spécialisée Cancer), ces résultats encourageants sont notamment imputables à la progression du dépistage du cancer du sein – et de la mammographie en particulier.

« Un dépistage précoce permet un traitement plus efficace et un risque de récidive moins élevé » expliquent-ils. Au total, depuis 1989, les spécialistes estiment que, grâce au dépistage, entre 384 000 et 614 500 décès ont pu être évités.

Pour rappel, en France, le dépistage organisé du cancer du sein concerne toutes les femmes entre 50 et 74 ans, sans symptômes et n’ayant pas de facteurs de risque particuliers de cancer du sein, autre que leur âge. Une mammographie de dépistage (gratuite) sera proposée tous les deux ans via une invitation par courrier.

À lire aussi :

Avoir des enfants augmente le risque de cancer du sein pendant 20 ans

Après un cancer du sein, l’acupression pour soulager les symptômes

Cancer du sein : un test salivaire pour estimer le risque ?



Première apparition

A lire aussi: