mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Sports » Griezmann, un numéro qui pose problème – Football

Griezmann, un numéro qui pose problème – Football


Alors que son transfert au Barça est en passe d’être bouclé, Antoine Griezmann risque de ne pas pouvoir porter son habituel numéro 7.

L’attente aura sans doute été plus longue que prévue. Mais deux mois après avoir annoncé son départ de l’Atletico Madrid, Antoine Griezmann s’apprête enfin à devenir un joueur du Barça. Plus rien ne semble devoir s’opposer à sa signature, les Blaugrana ayant ordonné, jeudi, le versement des 120 millions d’euros de sa clause libératoire.
Le champion du monde tricolore n’a désormais plus qu’à attendre que les fonds débloqués arrivent sur les comptes de la Liga, ce qui devrait être effectif ce vendredi, avant de parapher son contrat avec les champions d’Espagne et d’être présenté à la presse ce dimanche. D’après les informations publiées dans la presse, le champion du monde tricolore devrait s’engager pour cinq ans et la bagatelle de 105 millions d’euros, selon l’accord trouvé dès cet hiver.  
Et si les termes de son nouveau contrat sont sus dans le détail, ce dont l’Atletico Madrid n’a pas manqué de s’émouvoir, une donnée d’importance reste inconnue: le numéro de maillot qu’arborera Antoine Griezmann avec le Barça. Habitué à porter le 7, que ce soit à la Real Sociedad, à l’Atletico Madrid ou en équipe de France, le Mâconnais risque de devoir faire une croix sur son numéro fétiche.
La faute à Philippe Coutinho, qui arbore en effet ce numéro depuis son arrivée en Catalogne. Et si, il y a un an, Juan Cuadrado n’avait pas hésité à céder ce même numéro 7 à Cristiano Ronaldo au moment de son arrivée à la Juventus Turin, le Brésilien, que beaucoup annoncent pourtant sur le départ, refuserait pour l’heure de se montrer aussi magnanime avec le Français, selon Sport. Une séquence révélatrice des sentiments des joueurs barcelonais à l’égard du nouveau venu. Parmi les numéros encore disponibles, figurent le mythique 14, le 16, le 17, le 19, le 24 et le 25.


Première apparition

A lire aussi: