lundi , 24 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Heures supplémentaires obligatoires: le «dossier numéro un» de McCann | Ariane Lacoursière

Heures supplémentaires obligatoires: le «dossier numéro un» de McCann | Ariane Lacoursière


« Nous allons faire toutes les étapes en accéléré », promet la ministre.

Celle-ci rappelle que son gouvernement s’est engagé à abolir les heures supplémentaires obligatoires dans son mandat. Les récents investissements de 200 millions pour l’embauche de personnel, jugés insuffisants par les syndicats infirmiers, permettront selon Mme McCann de limiter le recours aux heures supplémentaires obligatoires.

La ministre dit comprendre l’impatience des infirmières qui, avec leur manifestation de lundi, veulent dénoncer le recours systématique aux heures supplémentaires obligatoires.

Elle assure que les dirigeants d’établissements de santé veulent éliminer le recours aux heures supplémentaires obligatoires et que « la journée d’aujourd’hui va faire la démonstration que c’est possible ». Sans accuser les dirigeants d’établissement de faire preuve de paresse en ayant eu recours de façon trop rapide aux heures supplémentaires obligatoires jusqu’à maintenant, Mme McCann affirme que la mobilisation de lundi envoie un « signal très fort ».

Déjà, des actions sont en cours dans le réseau de la santé, dit Mme McCann. La région de Lanaudière a par exemple rehaussé tous ses postes d’infirmières à quatre jours par semaine afin d’éviter le recours aux heures supplémentaires obligatoires la semaine. « Il y a moyen de faire quelque chose dans le réseau à moyen terme », dit Mme McCann.

La semaine dernière, la Fédération interprofessionnelle de la santé, syndicat regroupant 76 000 infirmières et infirmières auxiliaires, avait demandé à ses membres de refuser lundi collectivement toute demande d’heures supplémentaires obligatoires. Vendredi, le Tribunal administratif du travail a rappelé l’obligation d’accepter les heures supplémentaires obligatoires lors de situations « urgentes et exceptionnelles ».

La ministre McCann dit avoir une « grande confiance » envers les infirmières et est persuadée que la santé et la sécurité des patients n’est pas en danger aujourd’hui.

Inauguration du Technopôle en réadaptation pédiatrique du CHU Ste-Justine

Danielle McCann était de passage lundi matin à Montréal pour inaugurer les nouveau locaux du Technopôle en réadaptation pédiatrique du CHU Ste-Justine.

Construits au coût de 31,32 millions, facture partagée entre le gouvernement provincial (9,4 millions) et le fédéral (15,66 millions), les nouveaux locaux se trouvent sur le site du Centre Marie-Enfant, dans l’est de Montréal.


Première apparition

A lire aussi: