dimanche , 26 mai 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Infertilité : 4 bébés en 13 mois pour un couple américain

Infertilité : 4 bébés en 13 mois pour un couple américain

Un couple de New-yorkais qui tentait d’avoir un second enfant a eu la surprise d’en accueillir quatre en treize mois seulement, grâce une FIV, une mère porteuse et une grossesse naturelle “surprise”.


© istock

La vie est parfois pleine de bonnes surprises qui s’accumulent. Tracy et Peter Park, un couple de New-yorkais, ont eu la joie d’agrandir leur famille un peu plus que prévu, et en un temps record.

Tout commence en 2016 lorsque Tracy et Peter apprennent qu’ils vont devoir avoir recours à la fécondation in vitro pour parvenir à donner un frère ou une soeur à leur premier fils, Hunter, né en 2006. Car le couple a désormais la quarantaine, et n’a plus la même fertilité que dix ans plus tôt. Malheureusement, les quatre FIV entreprises se soldent par des échecs, et le couple décide donc de faire appel à une mère porteuse pour avoir un enfant.

Mais alors que la procédure de gestation pour autrui est lancée, Tracy apprend que sa 4e FIV a finalement fonctionné, elle est enceinte ! Parallèlement, le couple apprend que la mère porteuse attend des jumeaux ! Tracy donne naissance à Harlow en août 2017, et la mère porteuse accouche de Presley et Piper en janvier 2018.

Mais ce n’est pas tout, puisque quelques mois plus tard, alors que le couple compose avec ces “presque triplés” imprévus, Tracy apprend qu’elle est de nouveau enceinte, sans aucune aide médicale cette fois ! Elle accouchera d’un petit Dylan en septembre 2018.

Nous étions super excités. Nos rêves se réalisaient. Nous étions sous le choc avec Dylan, car je suis tombée enceinte après avoir utilisé une mère porteuse et une FIV. En outre, nous avions déjà quatre enfants et trois bébés de moins de six mois à la maison”, a raconté la jeune maman à la presse anglophone. “Nous étions ravis, mais avons vite compris que la vie devait changer. Nous allions manquer d’espace. La semaine où nous avons appris que nous allions avoir des jumeaux, nous avons commencé à chercher un appartement plus grand pour tous ces enfants”, a-t-elle poursuivi.

Ma dernière grossesse a été très difficile. J’avais une pathologie appelée placenta accreta. J’ai eu besoin d’une césarienne et d’une hystérectomie complète à la naissance. Dylan est né prématuré à vingt-neuf semaines. Il a passé trois mois dans l’unité de soins intensifs néonatals”, poursuit Tracy Park.

Je pense que les gens ne devraient jamais cesser d’essayer d’avoir un bébé. La technologie est formidable, mais soyez ouverts à différentes méthodes comme la FIV, la gestation pour autrui, l’adoption, l’accueil d’un enfant, etc. Il n’y a rien de tel que la parentalité”, conclut l’heureuse maman de cinq enfants. La famille partage désormais son quotidien incroyable sur un compte Instagram, notamment pour donner de l’espoir aux couples qui peinent à concevoir.

Source : The Mirror

À lire aussi




Première apparition

A lire aussi: