lundi , 24 juin 2019
Accueil » Actualité » influenceurs et stars d’Instagram prennent la pose sur les lieux de la catastrophe

influenceurs et stars d’Instagram prennent la pose sur les lieux de la catastrophe


Quand la chasse aux likes va trop loin. La mini-série Chernobyl, diffusée en mai et juin sur la chaîne américaine HBO (et OCS en France), a fortement boosté le tourisme dans la région de la centrale nucléaire. Mais l’attitude de certains visiteurs pose déjà problème.

De nombreux influenceurs et utilisateurs d’Instagram s’amusent à se prendre en photo sur les lieux de ce qui fut le théâtre de la plus grosse catastrophe nucléaire au monde. Ils montrent à leur communauté, visiblement ravie, ces photos qui frisent l’indécence. Sur ces clichés souvenirs, ils posent nonchalamment accoudés à des bus délabrés, ou s’adonnent à des selfies lascifs aux abords de la centrale et dans la ville-fantôme de Pripiat, abandonnée par ses habitants peu après l’explosion. 

« Comportez-vous avec respect »

De nombreux internautes se sont agacés de cette « mode », qualifiant ces influenceurs d’irrespectueux, et pointant le mauvais goût de ces clichés.

« C’est dégradant et humiliant envers tous les gens qui travaillent encore à Tchernobyl, ou ceux qui viennent visiter leurs maisons abandonnées », a expliqué au Washington Post Sergii Ivanchuk, directeur de SoloEast Travel, qui organise des visites touristiques des lieux. « Le 20e siècle est plein d’événements sombres et douloureux, et tout comme Auschwitz et Hiroshima, Tchernobyl est l’un d’eux ».

Certains semblent en effet oublier que l’explosion de la centrale ukrainienne, le 26 avril 1986, a causé la mort de dizaines, peut-être de centaines de milliers de personnes (les chiffres sont difficiles à évaluer), des suites de cancers et de maladies liées à la radioactivité.

L’auteur de la mini-série de HBO, Craig Mazin, a de son côté demandé à ceux qui s’aventurent à Tchernobyl pour s’y prendre en photos, de faire preuve de plus de respect.

« C’est merveilleux que Chernobyl ait déclenché une vague de tourisme dans la Zone d’Exclusion. Mais oui, j’ai vu les photos qui tournent. Si vous visitez cet endroit, souvenez-vous, s’il vous plaît, de la terrible tragédie qui s’y est déroulé. Comportez-vous avec respect, en mémoire de tout ceux qui ont souffert et se sont sacrifiés », a-t-il écrit sur Twitter.




Retrouvez cet article sur : BFM-TV

A lire aussi: