lundi , 22 avril 2019
Accueil » Actualité » Je fais du sport enceinte et tout le monde se porte bien

Je fais du sport enceinte et tout le monde se porte bien


Envie de vous maintenir en forme même enceinte? Vous ne savez pas trop comment faire? Cet article va vous plaire… Il est vrai que pendant la grossesse, on ne sait pas toujours ce qui est bon ou non pour soi et pour son bébé.

C’est pourquoi je vous donne dans cet article 5 bonnes raisons de pratiquer une activité sportive pendant votre grossesse, ainsi qu’une séance de renforcement musculaire doux en vidéo!

D’ailleurs, pensez à vous abonner à la chaîne Youtube Good Morning Sidonie, pour ne rien rater et être au courant des dernières vidéos mises en ligne.

1. Garder la forme

Cela va vous paraître évident, mais comme le reste du temps, pratiquer une activité sportive est important. Eh oui, même enceinte, marcher une demi-heure par jour, faire un peu de renforcement musculaire ou encore nager quelques longueurs ne pourra vous faire que du bien. Garder la forme pendant sa grossesse est primordial, car de nombreux changements physiologiques et hormonaux (et donc d’humeur, vous l’aurez remarqué!) se présentent. Il suffira simplement de choisir judicieusement son activité.

Si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport, évitez de vous lancer dans un programme intense, ce n’est vraiment pas le bon moment. Privilégiez plutôt une activité douce (renforcement musculaire, voire légèrement cardio comme dans la vidéo ci-dessus).

Si vous êtes déjà très sportive et que votre activité ne présente pas de contre-indications avec la grossesse, alors vous pourrez très certainement continuer à la pratiquer, en adaptant votre rythme et vos séances à votre état de forme.

Bien sûr, avant de pratiquer un sport enceinte (que ce soit votre sport habituel ou non), pensez à demander conseil à votre obstétricien ou votre sage-femme.

2. Découvrir une nouvelle activité, adaptée à la grossesse

Comme je le précise au-dessus, même s’il est utile, voire nécessaire, de garder une activité sportive pendant la grossesse, il est important de ne pas faire n’importe quoi.

C’est pourquoi je vous recommande dans la mesure du possible d’éviter les sports à impact, ceux avec un risque de chute ou encore les sports de force.

Par contre, la grossesse est l’occasion de découvrir de nouvelles activités, peut-être plus douces que ce que vous faisiez avant d’être enceinte. Aller à votre rythme, en douceur vous permettra de mieux travailler vos muscles profonds et de prendre soin de votre bassin pelvien.

Pour vous repérer, voici quelques sports à éviter, selon moi, et d’autres à privilégier:

Les sports à éviter

  • L’équitation
  • La course à pied
  • Le trampoline
  • Le step
  • La musculation et l’haltérophilie
  • Le ski
  • Les sports collectifs
  • La plongée sous-marine
  • Les sports de combat

Les sports à privilégier

  • La natation (légère)
  • Le yoga prénatal
  • La gym douce
  • Le renforcement musculaire
  • L’aquagym prénatale
  • Le pilates
  • La marche
  • Les balades à vélo (selon votre forme et à éviter en fin de grossesse pour le manque d’équilibre)

3. Faire du bien à son bébé

En plus de vous faire du bien à vous, vous apportez beaucoup à votre bébé! Eh oui, vos séances quotidiennes sont un vrai bénéfice pour lui et pour son développement. Peut-être même que bébé vous le fera sentir, avec quelques petites galipettes dans le ventre!

Vous vous dépensez, vous vous faites du bien et ça bébé s’en rend bien compte: quand maman va, tout va!

En plus de cela, quand vous pratiquez une activité sportive, vous oxygénez vos muscles, vos organes, vos cellules, bref tout votre corps… et donc aussi celui de votre bébé. C’est un vrai cadeau que vous lui faites, en faisant un peu de sport au quotidien. Il sera dans une bulle de bien-être, alors pourquoi hésiter?

4. Faire du sport enceinte pour atténuer les douleurs

Un autre avantage de la pratique sportive, et non des moindres, c’est tout simplement de diminuer certaines douleurs liées à la grossesse ou certains inconforts.

Quand on est enceinte, on ressent souvent des douleurs au niveau de la symphyse pubienne, des sacro-iliaques, aux lombaires, aux côtes, aux omoplates, etc… Que de réjouissances! Mais cela est tout à fait normal, votre corps change, évolue pour faire de la place à votre (ou vos) bébé. Ça bouge là-dedans!

Le sport peut vraiment aider à détendre toutes ces zones et à vous apporter un peu plus de sérénité. Par exemple, les exercices avec les pieds sur le ballon, que vous pouvez voir dans la vidéo, vont vous aider à réduire la sensation de jambes lourdes et les impatiences (tout en faisant travailler votre fessier!).

S’il n’y avait qu’un matériel à avoir pendant la grossesse c’est bien le ballon! Vous pouvez en trouver facilement sur les sites de revente (Leboncoin pour n’en citer qu’un) ou dans les enseignes de sport. Il est tellement utile avant l’accouchement, pendant et après. Je vous en parle aussi dans mon article consacré à mes 3 essentiels de la grossesse.

5. Penser à l’après grossesse

Faire du sport pendant la grossesse vous permet d’anticiper et de prévenir l’après-grossesse. La pratique sportive douce pendant la grossesse limite la fonte musculaire (inévitable quand on attend un bébé) et vous aide aussi à « gainer » votre dos. Les exercices de la vidéo vont dans ce sens et on effet « préventif ». Car après la naissance de bébé, vous aurez besoin d’avoir des épaules et un dos renforcés (porter le cosy, porter bébé, etc…)

Après l’accouchement, vous ne reprendrez pas tout de suite une activité sportive. Vous pourrez travailler sur le périnée et le resserrage du bassin dans un premier temps. Je vous recommande d’ailleurs le livre de Bernadette de Gasquet « Six semaines après bébé » pour plus d’infos à ce sujet.

Avec l’accord de votre sage-femme (et après les séances de rééducation du périnée), vous pourrez de nouveau faire du sport de manière progressive, voire reprendre la course à pied (ou autre sport à impact).


Vous l’aurez compris, pratiquer une activité sportive régulière et adaptée à votre situation présente de grands avantages et n’est pas du tout à proscrire pendant la grossesse (après en avoir parlé avec la personne qui vous suit).

Bien au contraire. Vous vous sentez mieux, vous faites du bien à votre corps, à votre mental et à votre bébé! Que du positif.

Alors, on prend les haltères, le ballon, l’élastique, le tapis et la bouteille d’eau… et c’est parti!

Ce billet est également publié sur le blog Good Morning Sidonie.


Première apparition

A lire aussi: