dimanche , 16 juin 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Journée de l’Allergie : l’asthme est d’origine allergique dans 50 à 80% des cas

Journée de l’Allergie : l’asthme est d’origine allergique dans 50 à 80% des cas

A l’occasion de la 13e Journée française de l’allergie, l’association Asthme & Allergies a publié les résultats d’un sondage Ifop menée auprès des Français. Elle organise également un tchat en ligne avec des allergologues.


© istock

Dans 80% des cas chez l’enfant, et 50% des cas chez l’adulte, l’allergie est la cause principale de l’asthme. Pourtant, le lien entre asthme et allergie demeure méconnu de beaucoup de Français, comme un témoigne un sondage Ifop pour l’association Asthme & Allergie, menée à l’occasion de la 13e Journée française de l’allergie qui se tient le 19 mars.

Mené en ligne du 7 au 13 février dernier, auprès d’un échantillon représentatif de la population française, le sondage IFOP révèle que seules 39% des personnes interrogées considèrent l’allergie comme pouvant être la cause de l’asthme chez l’enfant (entre 5 et 13 ans). Un chiffre que déplore l’association Asthme & Allergie, puisqu’ “en totale contradiction avec la réalité épidémiologique”.

Et 45% seulement des asthmatiques interrogés ont conscience du lien étroit entre asthme et allergies, ajoute l’association. Preuve selon elle que les connaissances en la matière demeurent fragmentaires, y compris pour les premiers concernés.

La gravité de l’asthme semble également méconnue des Français, puisque 11% des sondés seulement jugent que l’asthme peut avoir des conséquences graves voire mortelles, alors que cette maladie est responsable de 383 000 décès par an dans le monde, et près de 1000 décès par an en France. La maladie a également un lourd coût pour la société, avec 230 000 journées d’hospitalisation par an, détaille l’association.

L’origine allergique d’une majorité des asthmes est une réalité méconnue, ce qui induit des problèmes de diagnostic importants puis des choix de traitements pas toujours optimaux”, déplore le Dr Marc Sapène, médecin pneumologue et président d’Asthme & Allergies. “Sur un plan médical, il est impensable en 2019, qu’on ne recherche pas systématiquement l’origine allergique de l’asthme alors que des traitements adaptés permettent de prendre en charge l’allergie et d’améliorer durablement la qualité de vie des patients”, a ajouté le pneumologue.

Pour répondre aux questions des internautes, l’association Asthme & Allergies organise ce mardi 19 mars un tchat en direct avec des allergologues, de 13h à 19h, sur son site internet https://asthme-allergies.org/ ainsi que sur les réseaux sociaux.

Source : communiqué Asthme & Allergies.

À lire aussi


Première apparition

A lire aussi: