samedi , 23 mars 2019
Accueil » Actualité » Karl Lagerfeld n’a jamais vraiment porté le gilet jaune qu’il a pourtant aidé à imposer

Karl Lagerfeld n’a jamais vraiment porté le gilet jaune qu’il a pourtant aidé à imposer


GILET JAUNE – À l’été 2008, Karl Lagerfeld s’exposait sur d’immenses affiches dans toute la France. Mais pas pour promouvoir ses nouvelles créations. Gilet jaune sur le dos, le célèbre couturier décédé ce 19 février se faisait égérie de la Sécurité routière. Pourtant il n’a jamais vraiment porté cet accoutrement, nous a-t-on confirmé.

Au commencement du mouvement des gilets jaunes, l’image de cette campagne publicitaire datée d’une dizaine d’années avait refait surface. Mais qu’on ne s’y méprenne pas, Karl Lagerfeld n’a en fait jamais enfilé de gilet jaune. « On n’avait pas le temps d’organiser un shooting, alors Karl Lagerfeld nous a fourni un autoportrait, puis on a intégré au montage le gilet jaune sur cette photo avec son accord », se souvient pour Le 4Suisse Vincent Behaeghel, à l’époque directeur de la création de Loewe Strateus, l’agence qui a créé cette affiche, aujourd’hui freelance.

Si le shooting avec Karl Lagerfeld en personne n’a pas eu lieu, le couturier avait par contre été immédiatement emballé par l’idée de cette campagne, raconte Vincent Behaeghel: « Il avait trouvé ça drôle dès la proposition. Il a été très élégant et extrêmement collaboratif. » Et avec le créateur, il n’a jamais été « question d’argent », « sa participation s’est faite gracieusement. »

Le 1er juillet 2008, pour lutter contre les accidents de la route, le gilet jaune et le triangle de signalisation avaient été rendus obligatoires dans tous les véhicules, à l’exception des deux-roues. Une annonce pas vraiment passionnante pour l’agence de pub qui a réussi à « rendre glamour ce sujet » en choisissant Karl Lagerfeld pour mannequin du « plus moche des vêtements ». S’ils ne l’avaient pas anticipé, les créatifs de Loewe Strateus ont créé un vrai buzz, faisant passer cette mesure avec légèreté.

« Cette obligation n’a pas du tout été vue comme coercitive à l’époque. D’ailleurs je crois que Karl Lagerfeld avait compris mieux que nous que ça ferait du buzz », ajoute Vincent Behaeghel. Au cours de l’été 2008, on a rapidement vu des gilets jaunes fleurir sur les dossiers des sièges des automobilistes français. Installant au passage le gilet jaune dans notre paysage.

À voir également sur Le 4Suisse:


Première apparition

A lire aussi: