samedi , 20 juillet 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » L'Agence du Médicament confirme la « bonne qualité » du nouveau Levothyrox

L'Agence du Médicament confirme la « bonne qualité » du nouveau Levothyrox

L'Agence du Médicament confirme la « bonne qualité » du nouveau Levothyrox

Lancée au mois de mars 2017, la nouvelle formule du Levothyrox (un médicament notamment indiqué en cas d’hypothyroïdie) n’en finit pas de faire parler d’elle. Commercialisée par le laboratoire Merck, elle est soupçonnée de provoquer des effets secondaires indésirables : fatigue, maux de tête, insomnies, vertiges, douleurs articulaires et musculaires, chute des cheveux…

Selon un rapport publié par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) au mois de janvier 2018, le nombre de signalements d’effets indésirables attribués à la nouvelle formule du Levothyrox était de 17 310 à la date du 30 novembre – ce qui correspond à 0,75% des 2,3 millions de patients traités.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Levothyrox : ce vendredi, dans un rapport publié par l’ANSM, les autorités sanitaires confirment « bonne qualité de la nouvelle formule du Levothyrox ».

Une quantité de principe actif équivalente à l’ancienne formule

« La quantité de lévothyroxine [le principe actif du médicament, NdA] présente est identique pour la nouvelle formule et l’ancienne formule de Levothyrox et correspond à celle attendue » expliquent les experts, qui ajoutent : « Les analyses montrent la présence de traces de dextrothyroxine, de l’ordre 0,1%, dans l’ancienne formule et dans la nouvelle formule de Levothyrox. »

« La présence à l’état de traces de dextrothyroxine dans ces médicaments est attendue pour ce type de substance et ne représente pas en soi un défaut qualité ni un risque pour la santé ». La dextrothyroxine, une molécule proche de la lévothyroxine, serait, selon certaines associations, inefficace et toxique.

Pour les spécialistes de l’ANSM, le débat semble clôt : « Les informations répétées mettant en cause la qualité de la nouvelle formule du Levothyrox sont donc infondées ». À suivre ?

À lire aussi :

Levothyrox : une nouvelle plainte déposée

Affaire du Levothyrox : la faute à l’acide citrique ?

Levothyrox : l’actrice Mylène Demongeot porte plainte




Retrouvez cet article sur : https://www.topsante.com/medecine/medicaments/scandales-sanitaires/l-agence-du-medicament-confirme-la-bonne-qualite-du-nouveau-levothyrox-626991

A lire aussi: