mardi , 21 mai 2019
Accueil » Actualité » L’Autriche indexe ses allocations familiales, au grand dam des étrangers

L’Autriche indexe ses allocations familiales, au grand dam des étrangers


Première publication : Dernière modification :

À dix jours des européennes, France 24 s’est rendu en Autriche, où le gouvernement a décidé d’indexer les allocations familiales sur le pays de résidence des enfants. Une décision vécue comme une injustice par les travailleurs de l’Est.

Les travailleuses de l’Est européen sont les premières victimes de la réforme autrichienne des allocations familiales : depuis janvier, Vienne a indexé leur montant en fonction du pays de résidence des enfants.

Certaines familles – principalement les travailleurs issus de l’ancien bloc soviétique ayant laissé leurs enfants dans leur pays d’origine – ont perdu 80 euros d’allocations par mois, alors que beaucoup en dépendent. Beaucoup vivent cette indexation comme une injustice. Cela signifie plus d’argent pour les familles dont les enfants résident en Angleterre ou en France, et moitié moins pour ceux vivant en Bulgarie.

« C’est une énorme discrimination, je me sens comme une citoyenne de deuxième ou troisième zone », dénonce Monika, venue de Slovaquie pour financer les études de sa fille, restée à Bratislava. Pour certains membres du Parti conservateur, il s’agit de mettre fin à l’exportation des prestations sociales ou au « tourisme social », selon les mots du chancelier Sebastian Kurz.

La préférence nationale pour les allocations, initiée par les conservateurs, a le soutien de son partenaire de coalition, la formation d’extrême droite autrichienne Parti de la liberté (FPÖ). Le gouvernement estime économiser 100 millions d’euros par an avec cette mesure, à laquelle 80% des Autrichiens seraient favorables.

Nombre d’habitants : 8,58 millions
Nombre de députés à élire :19 (+1)
Entrée dans l’Union européenne : 1995
Membre de la zone euro : 1999
Majorité actuelle au gouvernement : une coalition formée par la droite (ÖVP) et l’extrême droite (FPÖ)
Mode de scrutin : Les eurodéputés autrichiens sont élus au scrutin proportionnel, et les sièges sont répartis entre les listes ayant dépassé 4 % des suffrages exprimés.

Sources : *Eurostat et **Fondation Robert Schuman


Retrouvez cet article sur : AFP

A lire aussi: