mercredi , 17 juillet 2019
Accueil » Actualité » Le manifestant giflé par un policier le 1er mai témoigne

Le manifestant giflé par un policier le 1er mai témoigne

JUSTICE – Il donne sa version des faits. Sur LCI ce vendredi 3 mai, l’homme que l’on voit sur une vidéo recevoir plusieurs gifles par un policier lors de la manifestation du 1er mai à Paris raconte comment s’est déroulée la scène. 

Les faits ont eu lieu boulevard Montparnasse. Yohann raconte qu’il cherchait “un endroit pour se mettre en sécurité”, alors que la situation sur place était très tendue. “De là je me suis retourné, j’ai vu un cordon de CRS qui poussait les gens avec les matraques et les boucliers, tout en matraquant les gens”, explique celui qui était accompagné de sa mère. 

Après avoir demandé à sa mère de s’abriter dans un magasin ouvert, Yohann est resté sur le trottoir “pour protéger ma mère et les gens qui étaient dedans, en laissant passer le cordon”. Et c’est à ce moment là que les choses ont dérapé, comme le montre la vidéo ci-dessous. 

“A ce moment-là, un des CRS, je ne sais pas ce qui lui a pris, s’est fâché envers une personne et, on le voit sur la vidéo, lui dit ‘casse toi connard’. Moi j’ai vu rouge et je lui ai dit ‘toi aussi casse toi’. Et à partir de là, le monsieur n’a pas apprécié que je lui dise ce mot-là et il m’a mis une claque”, raconte-t-il, alors que sur la vidéo on entend distinctement un homme crier au policier: “toi aussi casse toi, sac à merde”. 

Des mots que Yohann nie avoir prononcés: “je ne voulais pas répondre parce que ça sert à rien”. Le manifestant a indiqué à LCI qu’il allait porter plainte ce samedi auprès du procureur de la République. Selon les informations de la chaîne d’information en continu, l’IGPN a été saisie. 

À noter que la police des polices se penche également sur deux autres dossiers liés au 1er mai: une vidéo montrant un policier mettre sa matraque dans le pantalon d’un manifestant et une autre sur laquelle on voit un CRS jeter un pavé. 

À voir également sur Le 4Suisse: 


Première apparition

A lire aussi: