mardi , 18 juin 2019
Accueil » Actualité » Le Ministre de l’Intérieur en boîte de nuit, pourquoi c’est un problème

Le Ministre de l’Intérieur en boîte de nuit, pourquoi c’est un problème

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » disait Gandhi. En la matière, le « dégagisme » permis par le Nouveau Monde nous a fait espérer de nouvelles valeurs de « probité » et d’ « exemplarité ». Or, le comportement de Christophe Castaner en privé et sa fonction publique de Ministre de l’Intérieur, qu’il a voulu particulièrement incarner, crée une dissonance qui interpelle. Quand on a la responsabilité d’un portefeuille comme celui de Ministre de l’Intérieur, l’engagement n’est pas que dans le faire, il est aussi dans l’être. Sinon c’est comme tenir des discours écologistes et rouler en 4/4, ou tenir des discours féministes et être des vrais harceleurs au travail… Il faudrait que l’on puisse imaginer avoir des responsables et représentants politiques qui soient totalement alignés entre les valeurs qu’ils émettent, les mots qui sont choisis, et la réalité de leur vie. C’est ce qu’on appelle l’intégrité.

La stratégie du caméléon

*Au moment de la publication, le prix était de 17 euros.

Certains liens de cet article renvoient vers des sites marchands, Le 4Suisse peut recevoir une rémunération si un lecteur achète le produit en ligne. Tous les articles publiés sur Le 4Suisse sont choisis et écrits en totale indépendance. Les experts interrogés sont également indépendants des marques ou produits qu’ils citent. En savoir plus.


Première apparition

A lire aussi: