jeudi , 22 août 2019
Accueil » Finance » Le prix du tabac à rouler et des cigares pourrait augmenter

Le prix du tabac à rouler et des cigares pourrait augmenter

Le prix du tabac à rouler et des cigares pourrait augmenter

Fumeur de cigarette dans les rues de New-York. FLICKR/Eric Kim

Le gouvernement serait en train d’étudier une hausse des taxes sur le tabac à rouler, les cigares et les cigarillos avec pour conséquence directe une augmentation de leur prix de vente, selon Le Journal du Dimanche. Le sujet aurait été débattu lors d’une récente réunion interministérielle sur la préparation du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PFLSS). Selon les derniers chiffres officiels, le tabac tue chaque année 75 000 personnes en France.

Les hausses de taxes sur les cigarettes se sont multipliées récemment, la dernière datant de mars 2019 avec une augmentation importante de 50 centimes d’euros. L’objectif pour le gouvernement serait en effet de porter le prix moyen du paquet de 20 cigarettes aux alentours de 10 euros en 2020. Le but ? Diminuer le nombre de consommateurs français pour réduire les problèmes de santé liés au tabac. Cela semble en tout cas en bonne voie puisque le ministère indique, toujours selon le JDD : « On a observé une baisse des volumes vendus conforme à ce qu’on avait prévu ».

Un report de la consommation vers le tabac à rouler ?

Un phénomène de substitution se serait néanmoins mis en place vers le tabac à rouler et les cigarillos puisque leurs ventes diminuent moins que celles des cigarettes. Une étude a été lancée par le ministère de la Santé pour vérifier si cet effet de report existe bel et bien. À date, le tabac à rouler représenterait 15 % du marché français, 3 % pour la vente de cigarillos – les prix ont été jusqu’ici relativement épargnés par les différentes hausses de taxes. Selon le JDD, on indique au ministère de la Santé : « Il y a des discussions mais, à ce stade, rien n’est validé et rien ne le sera avant la mi-septembre ».

Le rattrapage pourrait être sévère et les hausses des taxes importantes dans les mois à venir  si le ministère de la Santé confirme cette piste. Les négociations avec les représentants des buralistes devraient quoiqu’il arrive être tendues. Fabrice du Repaire, délégué général de l’Association française des tabacs à fumer et secrétaire général de la Fédération des fabricants de cigares affirme d’ores et déjà son mécontentement : « Le gouvernement avait fixé une trajectoire fiscale sur trois ans qui prévoyait déjà une forte augmentation. Or, il la modifie en cours de route, juste au moment où les Français expriment un ras-le-bol fiscal ».

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi :
Les ventes de tabac ont rapporté 15 Mds€ de taxes à l’Etat — et c’est autant que les carburants

VIDEO: Cet homme se fait retirer un tatouage de son visage avec une chirurgie au laser — c’est impressionnant




Retrouvez cet article sur : Business Insider

A lire aussi: