lundi , 27 mai 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » L'échinoccocose alvéolaire se répand en France

L'échinoccocose alvéolaire se répand en France


L’échinococcose humaine est une maladie parasitaire provoquée par des ténias. En France, l’infestation de l’homme se fait le plus souvent par l’ingestion d’œufs de parasites présents dans les aliments, l’eau ou la terre. Le parasite va ensuite se loger dans le foie, provoquant la maladie.

70 cas par an

Autrefois limitée à la Franche-Comté, l’échinococcose s’est peu à peu répandue sur le territoire, à mesure que la population de renards s’est développée. De 40 cas par an en France il y a quelques années, on est passé à 70 cas, souligne Frédéric Musy, vice-président de l’association de soutien aux personnes contaminées, dans un entretien avec France Info.

Comment ça se transmet ?

Des renards (ou encore des chats et des chiens) mangent des petits rongeurs contaminés. Ils déposent ensuite des centaines d’oeufs dans la nature via leurs déjections. L’homme devient un hôte "accidentel" en cueillant par exemple dans le jardin des petits fruits (framboises, cassis, groseilles) qui ont été souillés par les animaux porteurs du ténia.

Chez l’homme, la période d’incubation peut durer de nombreuses années (entre 5 et 15 ans), sans que l’on ressente aucun symptôme. Jusqu’à ce que la croissance de tumeurs sur le foie déclenche des signes cliniques (nausées, vomissements, perte de poids).

En l’absence de traitement, l’échinococcose alvéolaire est évolutive et fatale.

A lire aussi :

Poisson cru : il contracte un ver parasite

Attention à l’anisakidose



Première apparition

A lire aussi: