jeudi , 20 juin 2019
Accueil » Actualité » Les bides répétés de Mike Pence quand il invoque Trump en Europe

Les bides répétés de Mike Pence quand il invoque Trump en Europe

INTERNATIONAL – « Salutations du 45e président des États-Unis, Donald Trump! »: la phrase introductive de Mike Pence au sommet sur la sécurité de Munich le 15 février a fajt un bide que le vice-président américain n’avait guère anticipé. Devant un parterre de chefs d’États et de ministres du monde entier, le républicain a laissé passer un long silence, qui loin d’apporter une ovation, a souligné la froideur avec laquelle le nom de Donald Trump était accueilli.

Comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo en tête de cet article, ce n’est pas la seule fois que Pence eu à faire à des spectateurs pas franchement conquis lors du sommet: monté deux fois sur la scène pour y prononcer des discours sur la politique étrangère américaine, le vice-président y a à chaque recueilli bien plus de silence polis que de francs applaudissements. Dénonciation de l’accord avec l’Iran, pression sur les partenaires de l’OTAN pour qu’ils augmentent leur participation financière…en développant les thématiques chères à Donald Trump, le conservateur a aussi souligné l’isolement américain.

Une position d’autant plus voyante que l’hôtesse du sommet, Angela Merkel, a su mettre la salle de son côté avec ton plus piquant qu’à son habitude. Évoquant notamment le nationalisme industriel américain, la chancelière allemande a expliqué qu’il n’était pas toujours simple « de lire que les voitures allemandes et européennes sont une menace pour la sécurité des États-Unis », tout spécialement quand la plus grosse usine Volkswagen se trouve en Caroline du Nord…

À voir aussi sur le 4Suisse:


Première apparition

A lire aussi: