lundi , 22 juillet 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Les cliniques d’hiver reviendront | Ariane Lacoursière

Les cliniques d’hiver reviendront | Ariane Lacoursière


Du 14 janvier au 15 mars 2019, les 71 cliniques d’hiver du Québec ont vu 28 916 patients qui consultaient pour des symptômes de la grippe, de la gastro-entérite ou d’autres problèmes de santé. La majorité de ces patients (10 000) provenaient de la région de Montréal. L’an prochain, les cliniques d’hiver, soit des cliniques qui offrent des heures d’ouverture prolongées le soir et la fin de semaine, ouvriront dès décembre.

64 000 visites en moins

La ministre McCann reconnaît que les cliniques d’hiver n’ont pas eu d’impact réel sur le temps d’attente aux urgences. Rappelons que ce temps d’attente représente le nombre d’heures qu’un patient passe sur une civière avant d’obtenir son congé ou d’être hospitalisé aux étages.

Mme McCann mentionne toutefois que le nombre de visites de patients ambulatoires aux urgences a diminué de 64 000 au cours de la dernière année et que les cliniques d’hiver peuvent être en partie responsable de cette baisse.

Pour les cas plus lourds qui attendent de longues heures aux urgences, Mme McCann croit que les 280 millions de dollars supplémentaires qui seront investis cette année en soins à domicile aideront. «Ça va aider pour éviter que les patients se rendent sur civière aux urgences», dit-elle.

500 000 personnes en attente d’un médecin de famille

Mme McCann mentionne que 500 000 Québécois attendent actuellement sur le guichet d’accès à un médecin de famille. «Moins il y aura de patients orphelins, moins on aura besoin de ces cliniques (d’hiver)», affirme la ministre, qui assure travailler à améliorer la prise en charge des patients. Un changement dans le mode de rémunération des médecins de famille est notamment en préparation.


Première apparition

A lire aussi: