jeudi , 20 juin 2019
Accueil » Actualité » Les enquêtes pour infractions sexuelles ont augmenté de 13% en 2018

Les enquêtes pour infractions sexuelles ont augmenté de 13% en 2018

AGRESSIONS SEXUELLES – Selon des nouveaux chiffres collectés par le ministère de la Justice et rapportés par Le Parisien samedi 2 mars, les enquêtes pour infractions sexuelles ont augmenté de 13% les 12 mois suivants l’apparition du phénomène MeToo en France, en octobre 2017, par rapport aux 12 mois précédents.

Selon les chiffres obtenus par Le Parisien, les enquêtes pour harcèlement sexuel ont bondi de +35%. Viennent ensuite les affaires de viols (+14%) et d’agressions sexuelles (+11%).

La Justice note aussi une augmentation des affaires non classées, de 10%.

Fin janvier, selon le bilan statistique du ministère de l’Intérieur pour l’insécurité et la délinquance, les plaintes pour viols avaient augmenté de 17% et celles pour agressions sexuelles avaient bondi d’environ 20% en 2018.

Dans son bilan annuel, le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) avait noté que « le nombre plus élevé de victimes de violences sexuelles (…) procède sans doute à la fois d’une plus grande révélation des faits et d’un abaissement du seuil de tolérance à ce type de violences ».


Première apparition

A lire aussi: