mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Santé et Remise en forme » Les Inuits ne crient pas sur leurs enfants (alors pourquoi le fait-on ?) – Santé

Les Inuits ne crient pas sur leurs enfants (alors pourquoi le fait-on ?) – Santé

L’idée selon laquelle la rage est une émotion qui doit être libérée est un concept occidental qui n’est pas universellement partagé, dit The Guardian. Dans les contrées polaires, crier sur un enfant est une humiliation pour l’adulte.

C’est après la lecture de « Never in Anger », un ouvrage de l’anthropologue Jean Briggs paru dans les années 1970 dans lequel il raconte comment les inuit apprennent à leur enfant à maîtriser leur colère sans y recourir eux-mêmes, que le journaliste scientifique Michaeleen Doucleff a voulu se rendre dans l’Arctique pour partir à la recherche de la sagesse parentale et apprendre les techniques utilisées par les communautés inuites pour aider les enfants à apprendre à gérer leurs émotions. Elle y a découvert « une règle d’or » : on ne doit pas crier sur les petits enfants. Les adultes qui gardent la tête froide ont des enfants plus calmes. Dans les contrées polaires, le sang-froid semble la norme et crier sur un enfant est humiliant pour l’adulte. Il utilisera plutôt la narration d’histoires et les jeux de rôle pour encourager les jeunes à apprendre par eux-mêmes. Une technique éducative en totale contradiction avec ce qu’elle a vu en Amérique, où  » nous essayons constamment de contrôler les activités des enfants, …


Première apparition

A lire aussi: