mardi , 19 février 2019
Accueil » Actualité » Les spécialistes vous dévoilent 7 signes de l’indifférence croissante de votre partenaire

Les spécialistes vous dévoilent 7 signes de l’indifférence croissante de votre partenaire


AMOUR – Lorsque l’on sent sa moitié prendre de la distance, cet éloignement est souvent source de douleur, mais aussi de peurs et de profondes insécurités. Peut-être avez-vous simplement l’impression que quelque chose ne va pas. Peut-être sentez-vous que la relation a changé, et pas en bien.

« Vous avez le sentiment que votre partenaire est inaccessible, qu’il ou elle se trouve à des années-lumière, émotionnellement et psychologiquement, et vous ne parvenez pas à établir de lien, comme si l’autre refusait tout échange énergétique », décrit Lynsie Seely, thérapeute matrimoniale et familiale. « Le repli sur soi est un mécanisme de défense mis en place lorsqu’on ne sait pas comment exprimer son ressenti, sans pour autant vouloir mettre fin à la situation. »

Si vous constatez un phénomène similaire dans votre couple, ne tirez pas de conclusions hâtives sur les causes de cet éloignement. Mieux vaut crever l’abcès et encourager votre partenaire à exprimer le fond de sa pensée, conseille-t-elle.

Hormis ce pressentiment désagréable, quels sont les autres indices qui suggèrent que la relation ne satisfait plus votre partenaire? Nous sommes allés à la rencontre de thérapeutes afin de leur poser la question.

1. Les détails ne l’intéressent plus

Les couples qui entretiennent une relation saine manifestent un intérêt sincère pour la vie de l’autre (pas seulement les événements majeurs mais aussi les petites choses du quotidien). Un partenaire impliqué se rappellera par exemple de votre réunion professionnelle ultra stressante de mercredi matin et vous enverra un message à midi pour savoir comment elle s’est passée. Un partenaire désengagé ne s’en souviendra peut-être pas, ou ne s’en souciera même pas.

« Quand un couple se ‘désynchronise’, chacun cesse de s’intéresser aux détails de la vie de l’autre », confirme le thérapeute conjugal Isiah McKimmie.

2. Il met un temps anormal à répondre aux SMS, aux emails ou aux appels

Tout le monde peut être occupé et moins réactif, en fonction de l’endroit où nous nous trouvons, de notre activité et de ce que nous avons à gérer ce jour-là. Cependant, si votre moitié – auparavant très réactive – devient tout à coup difficile à joindre, cela peut être un signe de mise à distance.

« Certains s’éloignent parfois de façon subtile, si bien que le manque de réactivité peut indiquer une perte d’intérêt », explique la psychologue Gina Delucca. « Le temps que met une personne à réagir aux messages ou aux appels téléphoniques entre dans un schéma comportemental courant, au même titre que l’emploi de certaines excuses, comme le fait d’être ‘débordé au travail’ ou d’avoir ‘oublié’ de répondre. »

Toutefois, n’oublions pas que ces excuses sont parfois valables, car tout bon partenaire a droit au bénéfice du doute. Mais si les retards deviennent la norme, il est peut-être temps de s’inquiéter.

« Regardons les choses en face: nous sommes nombreux à emporter notre téléphone partout. Débordés ou non, répondre ne prend en général que quelques secondes », ajoute-t-elle.

3. Chaque fois que vous tentez d’établir un lien, l’autre ignore vos efforts ou s’éloigne

Il n’y aucun mal à demander ce que l’autre attend de la relation. Après tout, on ne peut exiger de sa moitié qu’elle lise dans nos pensées. Cela étant, si vous avez constamment l’impression de la harceler sur des points fondamentaux, telles que l’attention ou l’affection, et que ces requêtes ne sont pas suivies d’effet, cela veut peut-être dire que la relation ne lui convient plus.

« Si vous éprouvez le besoin de réclamer (ou de quémander) davantage d’attention de la part de votre partenaire, il est probable que celui-ci ou celle-ci ne soit plus sur la même longueur d’ondes », déclare Isiah McKimmie. « Dans toute relation saine, les demandes d’attention, d’affection ou de soutien sont accueillies positivement. Quand les liens se détendent, ces besoins restent insatisfaits ou méprisés. »

Autre signe inquiétant: ce manque de complicité ne semble pas lui inspirer beaucoup de regret ou de chagrin. « Quand une personne se désintéresse d’une relation, elle ne ressent plus ni tristesse ni chagrin à la perspective d’une séparation, car elle a déjà fait le deuil », explique la psychologue Anne Crowley.

4. Vous ne vous disputez plus, et ce n’est pas bon signe

Si chaque désaccord semble aboutir à une crise de hurlements, votre relation repose peut-être sur une dynamique toxique. Les disputes saines au sein d’un couple (c’est-à-dire celles qui n’impliquent aucun nom d’oiseau, cri ou évitement) sont en fait le gage d’un bon fonctionnement relationnel. Quand votre partenaire ne cherche même plus à exprimer son désaccord, il ou elle ne s’investit sans doute plus dans votre couple.

« Bien que les disputes ne représentent pas la facette la plus productive d’une relation, ce sont de l’énergie que l’on y insuffle », explique Anne Crowley. « On s’engueule parce ne pas se sentir écouté ou vu nous affecte. Quand l’un des deux cesse de s’opposer, il exprime peut-être son indifférence. »

Aviez-vous l’habitude des querelles récurrentes au sujet du ménage dans l’appartement? Soudain, votre partenaire ne semble même plus remarquer – encore moins mentionner – le panier de linge qui déborde de vêtements sales. « En d’autres termes, l’autre ne fait plus l’effort de rétablir l’équilibre de la relation », poursuit Anne Crowley. « Il accepte de s’en dégager, même si vous, vous ne voulez pas en rester là. »

5. Vous ne vous touchez presque plus

Dans les premiers temps de la relation, il est tout à fait normal que les couples se montrent particulièrement affectueux l’un envers l’autre, une phase que le psychologue Jamie Goldstein appelle « l’énergie de la nouvelle relation » (ÉNR). Des papillons dans le ventre et des étoiles plein les yeux, vous avez envie de vous tenir par la main en public, de vous faire des câlins sur le canapé ou d’avoir des rapports sexuels plus fréquents.

Avec le temps, ce phénomène se dissipe, et c’est normal. Mais si câlins, baisers, massages et sexe sont loin d’avoir disparus, leur raréfaction peut être révélatrice d’une distance établie par votre partenaire. « Les témoignages physiques d’affection sont à l’image de l’intérêt que l’on porte à la relation », explique-t-elle. « Si, après les étincelles des débuts, vous remarquez un changement de comportement radical de la part de votre conjoint, cela peut être un signe. »

6. L’autre ne fait plus d’efforts avec vos amis et votre famille

Si les liens que vous entretenez avec vos amis et votre famille revêtent une grande importance pour vous, il doit en être de même pour votre partenaire. Qu’il ou elle ne se réjouisse pas outre mesure à la perspective d’un autre long week-end chez vos parents, il ou elle cherchera d’ordinaire à vous faire plaisir, conscient que cela compte pour vous. Si votre partenaire faisait autrefois l’effort de fréquenter vos proches mais fuit désormais les conversations ou évite de les côtoyer, cela peut souligner une certaine apathie.

« Même si l’on ne désire pas toujours passer du temps dans la belle-famille, on s’y astreint, car c’est une façon d’exprimer son soutien envers l’autre et son engagement dans la relation », déclare Isiah McKimmie. « Si votre moitié ne fait plus du sien auprès de vos amis et de votre famille, elle n’en fait plus au sein de votre couple. »

7. Vous n’avez plus l’impression d’être une priorité dans sa vie

Certaines situations exigent parfois toute notre attention: les jeunes enfants, une importante échéance professionnelle, un membre de la famille malade, etc. Néanmoins, un couple fait en général passer les besoins de l’autre et le soutien mutuel avant tout le reste. Soyez attentif si votre partenaire se jette à corps perdu dans son travail, son nouveau passe-temps ou son groupe d’amis de façon apparemment permanente.

« Vous méritez de vous sentir important et spécial aux yeux de votre partenaire », déclare Lynsie Seely. « Si ce n’est pas le cas, il est sans doute temps de prendre un peu de recul pour faire le point sur la relation. »

Et si vous avez l’impression de toujours prendre les initiatives pour parler et organiser des moments ensemble, c’est aussi un signe. « Les annulations à répétition sont un bon indicateur en la matière », précise Gina Delucca. « La clé d’une relation réussie, c’est l’intérêt réciproque que se témoignent les partenaires et les efforts équitables qu’ils y investissent. »

Cet article, publié sur le 4Suisse américain, a été traduit par Mathilde Montier pour Fast ForWord.


Première apparition

A lire aussi: