jeudi , 20 juin 2019
Accueil » Actualité » Macron met en garde contre une prise en otage de l’UE par le Brexit

Macron met en garde contre une prise en otage de l’UE par le Brexit


Première publication :

Le président français a estimé vendredi que le Royaume-Uni devrait sortir de l’UE le 12 avril si une « alternative crédible » n’était pas proposée d’ici là. Emmanuel Macron a affirmé notamment que l »Europe ne devait pas être « l’otage du Brexit ».

Emmanuel Macron s’est montré inflexible vendredi 22 mars, à la sortie du Conseil Européen, à Bruxelles : le Royaume-Uni devra sortir sans accord le 12 avril si aucune « alternative crédible », ratifiée par le Parlement britannique, n’était proposée d’ici là.

« L’Europe ne doit pas être l’otage du Brexit », a notamment asséné le président français. « Nous avons trouvé hier un bon accord, la France s’y est beaucoup impliquée, c’est un accord qui respecte nos principes. »

« Nous sommes préparés à une sortie sans accord », a aussi averti Emmanuel Macron.

« Le Brexit à mes yeux n’est aujourd’hui au fond pas une négociation technique, c’est, avant toute chose, une leçon politique. Proposer le rejet de l’Europe sans projet mène à l’impasse, la situation britannique nous le démontre et chacun doit en avoir conscience », a-t-il ajouté.

Avec Reuters

Revoir le discours d’Emmanuel Macron


Retrouvez cet article sur : AFP

A lire aussi: