lundi , 22 avril 2019
Accueil » Actualité » Macron se dit prêt à « conditionner » la réforme de l’ISF

Macron se dit prêt à « conditionner » la réforme de l’ISF


POLITIQUE – S’il ne semble pas prêt à rétablir l’ISF comme le demandent les gilets jaunes, Emmanuel Macron a néanmoins laissé entendre qu’il pourrait apporter des corrections à cette réforme symbolique, particulièrement décriée sur les ronds-points.

Dans le cadre de l’échange organisé ce lundi 18 mars à l’Elysée avec 64 intellectuels, le chef de l’État n’a pas écarté la possibilité de « corriger » cette mesure, « s’il est observé qu’elle n’est pas efficace ».

« Un des points qu’on n’a pas bien expliqué sur ce sujet-là, le cœur de la réforme de la fiscalité du capital, c’était de ré-attirer du capital productif ou de le garder en France, il faut ainsi peut-être conditionner davantage, sur la partie ISF qui a été totalement supprimée, la part de réinvestissement », a-t-il précisé.

En d’autre termes, conditionner ce geste fiscal à l’investissement réel dans l’économie.

Une annonce qui a d’emblée ravi plusieurs députés de la majorité militant pour cette option, laquelle permettrait, selon eux, de gommer l’image de « cadeau aux riches » que traîne cette réforme depuis son adoption.

À voir également sur Le 4Suisse:


Première apparition

A lire aussi: