mardi , 16 juillet 2019
Accueil » Actualité » Marine Le Pen face à Nathalie Loiseau: le match avant le match

Marine Le Pen face à Nathalie Loiseau: le match avant le match

DÉBAT – « L’Émission politique » verra s’affronter la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen et Nathalie Loiseau, ministre des Affaires européennes. Depuis des semaines, les deux femmes politiques s’invectivent dans l’hémicycle ou par médias interposés. Le duel, qui aura lieu jeudi 14 mars au soir sur France 2, s’annonce donc électrique.

Car la tension monte, sur fond de campagne pour les élections européennes. Et le débat a pris une tournure de plus en plus personnelle. La ministre a ainsi régulièrement haussé le ton, accusant la présidente du Rassemblement national de proférer « un mensonge par jour », de « broder des fables » et de dire « n’importe quoi », comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article. Des piques auxquelles Marine Le Pen répond désormais systématiquement.

D’autres membres du gouvernement ont refusé de se prêter à l’exercice

Pour la députée et présidente du Rassemblement national, l’objectif de ce duel en prime time est de faire oublier le débat raté de l’entre-deux-tours de la présidentielle et de rappeler sa position tranchée sur l’Europe en pleine crise du Brexit. En effet, elle compte bien faire de ce scrutin un référendum pour ou contre le gouvernement actuel.

De son côté, si la ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau n’est pour l’instant « pas candidate » à la tête de liste LREM, ce débat pourrait la propulser en bonne position pour le devenir. Un ministre l’assure à l’AFP: « Tout le monde a prévu de regarder! Ca va être un vrai test pour elle ».

Face à Marine Le Pen, elle devrait logiquement d’abord répondre sur le terrain technique. « Marine Le Pen va essayer de parler de tout sauf d’Europe. Nathalie Loiseau a tout à gagner: si elle s’en tire bien, ça sera remarqué. Si elle se ‘crashe’, on dira: ‘Face à Le Pen, c’est normal' », plaide un ministre.

À 10 semaines du scrutin aux européennes, et alors qu’une décision devrait intervenir « sous 10 jours » dixit un proche d’Emmanuel Macron, La République en marche doit encore dévoiler le nom de son chef de file. Le choix de Nathalie Loiseau pour ce débat télévisé intervient alors que d’autres membres du gouvernement, comme Christophe Castaner et Agnès Buzyn, ont refusé de se prêter à l’exercice.

À regarder aussi sur Le 4Suisse:


Première apparition

A lire aussi: