lundi , 19 août 2019
Accueil » Actualité » Matteo Renzi apporte son soutien à la France

Matteo Renzi apporte son soutien à la France


Matteo Renzi s’est rangé du côté de la France, à propos du différend diplomatique qui oppose les deux pays européens. Invité d’Europe 1 ce jeudi soir, l’ancien chef du gouvernement italien a considéré que la décision de la France de rappeler son ambassadeur était « absolument correcte ».

« L’approche du gouvernement italien, c’est une erreur incroyable, et la décision de la France aujourd’hui est absolument correcte », a tonné Matteo Renzi. « L’approche du gouvernement italien, cette approche de faire la guerre diplomatique entre l’Italie et la France, est stupide ».

La France a rappelé son ambassadeur en Italie, ce jeudi, en raison de « déclarations outrancières », « d’attaques sans fondement » et sans « précédent » de la part de responsables italiens.

« Le problème, ce sont les populistes et non Macron »

Ces derniers mois, la coalition populiste italienne formée par Matteo Salvini et Luigi Di Maio a multiplié les provocations à l’égard de l’exécutif français. Accusations sur l’appauvrissement de l’Afrique, la crise migratoire, sur de prétendus conflits énergétiques, rencontre avec des gilets jaunes… Récemment, Matteo Salvini a même dit espérer que la France se libère d' »un très mauvais président ».

« La part de ‘gilets jaunes’ qui a rencontré Di Maio, c’est la part la plus dure, et cela envoie un message contre les institutions. C’est très difficile à accepter pour une démocratie », a dénoncé Matteo Renzi sur Europe 1.

Pour l’ancien chef du gouvernement italien, « Emmanuel Macron est l’alibi des populistes italiens pour justifier les incroyables résultats négatifs en Italie. » « Nous avons un pays qui connaît beaucoup de problèmes économiques qui ont été causés par la stupidité des populistes au gouvernement. Le problème, ce sont les populistes en Italie, et non Macron », a défendu l’ancien chef du parti démocrate italien, particulièrement critique à l’égard de ses successeurs italiens.

« Ça suffit avec la stupidité des propagandistes. Il est temps de retourner au travail ensemble », a-t-il encore lancé, dans un énième appel à ressouder l’Union européenne. « Nous avons la nécessité de faire une Europe ensemble. Nous avons besoin des uns et des autres, et nous avons la nécessité d’être ensemble devant la grande crise mondiale. »




Retrouvez cet article sur : BFM-TV

A lire aussi: