lundi , 19 août 2019
Accueil » Sports » Neymar, le rouge était de mise – Buzz

Neymar, le rouge était de mise – Buzz


Tout de rouge vêtu, et entouré de ses quelques 200 invités, Neymar a fêté ses 27 ans avec style… jusqu’au bout des béquilles.

La fête a battu son plein jusqu’au bout de la nuit du côté du Pavillon Gabriel. Dans une ambiance diamétralement opposée à celle du Palais de l’Elysée, situé à quelques dizaines de mètres de là, Neymar et ses invités s’en sont donnés à cœur joie pour fêter l’anniversaire de la star brésilienne du PSG.

A deux jours d’un huitième de finale de Coupe de France face à Villefranche-sur-Saône (N1), le Parisien a donc remis ça. Alors qu’il avait crée une petite polémique l’an passé en organisant déjà sa fête d’anniversaire juste avant d’affronter Sochaux (toujours en 8e de Coupe de France), Neymar a cette fois privatisé le luxueux Pavillon Gabriel pour y célébrer ses 27 ans avec quelques stars, dont le DJ Bob Sinclar ou le champion du monde de surf Gabriel Medina.

Evidemment accompagné de nombre de ses coéquipiers (Dani Alves et Kylian Mbappé en tête), du staff parisien et de Thomas Tuchel, l’international brésilien a régalé ses quelques 200 invités, triés sur le volet. Tapis rouge, ballons de baudruche rouge, dress-code de la même couleur, tout était prévu pour régaler les yeux des convives.

Sur la scène, la musique était au rendez-vous. Les Parisiens ont entonné quelques chants et ont aussi dansé. Puis Neymar y est allé de son discours. « Je puise ma force de vous tous, ainsi que de mes coéquipiers qui se battent à chaque match. Le cadeau que je souhaitais le plus aujourd’hui, c’était un nouveau métatarse pour être sur le terrain, me battre, me battre… Et jouer au football« , a-t-il lancé, des sanglots dans la voix.

Du rire et des larmes. Tels étaient les ingrédients de cette « Neymar Junior’s Red Night ». Du rouge, les Parisiens en auront encore plein les yeux au moment d’affronter Manchester United en 8e de finale de la Ligue des champions. Reste à savoir si celui-ci les fera rire… ou pleurer.




Première apparition

A lire aussi: