Accueil » Actualité » Noël: Faut-il mettre le champagne en carafe?

Noël: Faut-il mettre le champagne en carafe?

Noël: Faut-il mettre le champagne en carafe?

CONSO – Le seau, tout le monde y pense, mais la carafe? 49% des Français comptent acheter du champagne pour leur repas de Noël selon un sondage CSA pour Franfinance. Avec un budget moyen de 60 euros (83 euros dans l’agglomération parisienne), ce serait dommage de gâcher le précieux liquide.

« Il ne faut pas oublier que les champagnes sont des vins », prévient Fanny Heucq, fondatrice de Dilettantes, une cave parisienne spécialisée. En matière de champagne c’est donc les mêmes règles qui s’appliquent que pour les Bordeaux, Bourgogne et autre vins d’Alsace. À quelques particularités près.

Si vous avez acheté une bouteille dans une grande surface et qu’elle ne vous a pas coûté plus de quelques dizaines d’euros, la mettre en carafe n’aura pas grand intérêt.

Fanny Heucq réserve le « carafage » aux grands millésimes (composés de raisins d’une même année et dont l’année de récolte figure sur l’étiquette). Des champagnes d’exception et parfois anciens qui auront besoin de s’ouvrir, de révéler leurs arômes en s’oxygénant.

Autre type de champagne qui mérite d’être mis en carafe selon Fabrizio Bucella, auteur de « L’anti-guide du vin », les champagnes avec très peu de sucre ajouté, « plus vineux ». Parfois produits par des vignerons « récoltant-manipulant », ils sont aussi élaborés en bio ou en biodynamie.

15 minutes à 1 heure avant la dégustation, mais pas plus

Il faut toutefois accepter d’avoir un champagne qui pétille un peu moins. « On va perdre de l’effervescence, ça ne va pas plaire à certains », résume Fanny Heucq.

Tout avantage a ses inconvénients et réciproquement: moins de bulles, c’est aussi des bulles plus fines et un nez moins agressif, indique le journaliste spécialisé Antoine Gerbelle dans une vidéo pour La revue du vin de France.

Pour ne pas laisser s’échapper trop de gaz carbonique quand même (c’est lui qui forme les bulles), il ne faut pas mettre le champagne en carafe trop en amont de la dégustation, pas plus d’une heure avant, indique Fanny Heucq. Le délai se réduit à 15 minutes avec Fabrizio Bucella, voire juste avant la dégustation. « L’écoulement du liquide est déjà en parti suffisant pour révéler les arômes ».

Dans une carafe à eau ?

Difficile en revanche de trouver des carafes directement dédiées au champagne. On peut citer celle de la maison Billecart-Salmon ou la carafe « Long Lady » vendue par L’Atelier du vin (en rupture de stock sur Amazon mais aussi disponible chez « Made in Design »).

Leur point commun? Une surface de contact avec l’air réduite pour révéler le vin sans perdre trop de bulles. On retrouve ce même col étroit sur les carafes dédiées aux vins blancs, indique Fanny Heucq qui cite notamment la marque Zalto.

Fabrizio Bucella (que vous retrouvez dans la vidéo ci-dessus) propose lui une option économique: la carafe à eau que tout le monde a dans sa cuisine, qu’on trouve à quelques euros chez Ikea ou Hema.

Si vous n’avez pas de carafe et n’envisagez pas d’en acheter une, Fanny Heucq conseille d’ouvrir la bouteille quelques instants avant de la refermer avec un bouchon hermétique et de la remettre au frais. Carafe ou pas, si vous avez un doute, demandez à votre caviste!

Certains liens de cet article renvoient vers des sites marchands, Le 4Suisse peut recevoir une rémunération si un lecteur achète le produit en ligne. Tous les articles publiés sur Le 4Suisse sont choisis et écrits en totale indépendance. En savoir plus.





Retrouvez cet article sur : https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/23/noel-faut-il-mettre-le-champagne-en-carafe_a_23615196/

A lire aussi: