mardi , 29 septembre 2020
Accueil » People & Stars » À peine lancée, sa ligne de maquillage fait déjà polémique

À peine lancée, sa ligne de maquillage fait déjà polémique


En février dernier, Selena Gomez annonçait le lancement de sa ligne de cosmétiques. Baptisée Rare Beauty, cette gamme sera distribuée en exclusivité chez Sephora à partir du 3 septembre prochain. Une date événement que les fans de la chanteuse ne rateraient pour rien au monde.

Une ligne prônant l’acceptation de soi

Sur son compte Instagram, Selena Gomez s’est livrée sur ce projet sur lequel elle a travaillé avec son équipe de make-up artists durant deux ans. Et la jeune femme n’a pas caché sa volonté de créer une gamme différente des autres. En effet, la star de 28 ans, qui a connu de nombreux problèmes de santé mentale, a souhaité élaborer une ligne prônant l’acceptation de soi et l’unicité :

Je suis tellement heureuse de faire découvrir des produits de beauté avec lesquels on se sent bien et qui célèbrent ce qui rend unique.

A-t-elle confié.

Réconciliée avec son image, l’ex de Justin Bieber entend désormais prendre soin d’elle de la plus saine des façons.

Un maquillage naturel

Rare beauty se compose d’un fond de teint liquide disponible en 48 teintes. d’un anti-cernes et d’un correcteur liquide (51 teintes) qui feront le bonheur des adeptes d’un effet bonne mine au naturel. Une base illuminatrice et une brume fixatrice viendront parfaire le résultat.

Côté yeux, un eye-liner noir et un crayon à sourcil sous forme de gel viendront donner de l’éclat à chaque regard. Pour les lèvres, le mat est à l’honneur avec un baume à lèvres décliné en 12 coloris. Abordables, les prix n’excéderont pas les 38 dollars.

Selena Gomez accusée de « marketer » ses troubles mentaux

Le 31 août dernier, E! News a consacré un long article à la ligne de maquillage de Selena Gomez. Le site insiste sur le fait que la chanteuse a eu l’idée de créer cette gamme en résonnance avec ses troubles mentaux. Atteinte d’un lupus et souffrant d’anxiété, de dépression, l’artiste lutte depuis plusieurs années contre des crises de panique.

Loin de faire l’unanimité, cette initiative a agité les réseaux sociaux. Sur Twitter, les critiques vont bon train. Certains internautes accusent même la jeune femme de se faire de l’argent sur sa maladie :

Rare Beauty sera disponible dans les magasins Sephora des États-Unis, du Canada et du Mexique. 1% des recettes des ventes sera reversé au Rare Impact Fund qui a pour objectif d’améliorer l’accès aux services de santé mentale.




Première apparition sur : Potins