mardi , 21 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Adèle Haenel, Alyssa Milano, Melissa Benoist : Ces stars qui ont pris la parole pour faire avancer la cause #MeToo

Adèle Haenel, Alyssa Milano, Melissa Benoist : Ces stars qui ont pris la parole pour faire avancer la cause #MeToo

C’est en 2006 que l’activiste américaine Tarana Burke a commencé à utiliser le hashtag #MeToo sur les réseaux sociaux, mais ce n’est qu’en 2017 que l’expression est devenue virale à cause de l’affaire Weinstein. Repris sur Twitter par de nombreuses stars dont Alyssa Milano – qui a réattribué l’origine du mouvement à Tarana Burke – le #MeToo est devenu un symbole de ralliement autant qu’un cri de ras-le-bol. Grâce à ce hashtag, les femmes ont pu s’exprimer sur le harcèlement et/ou les agressions sexuelles qu’elles ont subies, mettant ainsi au grand jour les dessous scandaleux de plusieurs industries, notamment celle du cinéma.

Aujourd’hui même si la parole s’est libérée, les témoignages des victimes sont toujours trop remis en question, et les conséquences pour les agresseurs trop minimes pour s’arrêter là. C’est donc grâce à toutes les courageuses – célèbres ou anonymes – qui partagent leurs expériences que le Mouvement #MeToo continue d’exister et, lentement mais sûrement, de faire avancer les choses. Voilà quelques-unes des célébrités qui ont utilisé leur popularité pour donner encore plus de résonance à leurs témoignages. Attention aux propos sensibles dans ce qui va suivre,

Adèle Haenel

Malgré sa popularité aux Etats-Unis, le Mouvement #MeToo a eu beaucoup de mal à se développer en France et cette année c’est grâce à Adèle Haenel qu’il a connu un incroyable renouveau. L’actrice, qu’on a récemment pu voir dans Portrait de la jeune fille en feu, s’est confiée à la journaliste Marine Turchi sur le harcèlement et les attouchements sexuels qu’elle a subis lorsqu’elle tournait, à l’âge de 13 ans, avec Christophe Ruggia. Son interview poignante a permis à la France entière d’ouvrir les yeux sur sa propre industrie cinématographique ô combien problématique qui laisse toujours beaucoup trop d’agresseurs exercer leur métier en toute impunité.

Alyssa Milano

Alyssa Milano

Cela fait plusieurs années déjà que l’actrice Alyssa Milano milite pour la cause féministe, et elle fait partie des figures de proue du Mouvement #MeToo grâce à sa présence sur Twitter et dans les médias. Le 15 octobre 2017, Alyssa Milano a lancé un appel aux internautes : « Si vous avez été harcelé.e ou agressé.e sexuellement, répondez « me too (moi aussi) » à ce tweet ». En 24h, des milliers de personnes ont répondu à son appel, et de nombreuses célébrités dont Lady Gaga, Viola Davis ou encore Evan Rachel Wood ont repris le hashtag pour partager leur expérience personnelle.

Lucie Lucas

Comme Adèle Haenel, Lucie Lucas, héroïne de la série Clem, a profité de sa popularité pour faire passer un message fort aux femmes comme aux hommes. Fin novembre, à l’occasion de la marche Nous Toutes organisée partout en France contre les violences faites aux femmes, l’actrice a partagé sur son compte Instagram sa propre histoire et raconté qu’elle a été victime de viols et d’abus sexuels à plusieurs reprises. Sa contribution à l’édifice #MeToo a été motivée par la prise de parole d’Adèle Haenel et une volonté de montrer que les victimes ne sont pas seules et surtout qu’il est possible de changer les choses, ensemble.

Melissa Benoist

Melissa Benoist
Melissa Benoist

Comme beaucoup avant elle, c’est sur les réseaux sociaux que l’actrice principale de Supergirl s’est exprimée à propos des violences conjugales. Melissa Benoist a publié le 27 novembre dernier une vidéo de 14 minutes sur son compte Instagram pour raconter son combat contre les violences domestiques dont elle a été victime. La jeune femme est revenue sur son compagnon – non nommé mais que beaucoup ont immédiatement identifié comme étant son ex-mari Blake Jenner – et sur les maltraitances qu’il lui a fait subir. Manipulation, harcèlement moral, violences physiques… Melissa Benoist a survécu à de nombreux assauts avant de se séparer de son compagnon et de décider, quelques années plus tard, de partager son expérience. Elle espère ainsi changer les choses et encourager les victimes de violences à se libérer à leur tour.

Rose McGowan

Elle a été l’une des premières à dénoncer Harvey Weinstein et à l’accuser d’agression sexuelle mais Rose McGowan a toujours été une fervante militante féministe. L’actrice, dont certains propos sont controversés, reste une figure de proue de la cause féministe et du Mouvement #MeToo grâce à son courage et sa détermination à démanteler les réseaux d’agresseurs sexuels qui se cachent dans l’industrie hollywoodienne.

Evan Rachel Wood

Evan Rachel Wood sur une photo de Westworld
Evan Rachel Wood sur une photo de Westworld

En février 2018, l’actrice Evan Rachel Wood a témoigné devant le Congrès américain pour étendre un texte de loi, le Sexual Assault Survivors’ Bill of Rights Act qui permettrait notamment aux victimes de viols de bénéficier d’un examen médico-légal gratuit. Encouragée par le mouvement #MeToo et #TimesUp, Evan Rachel Wood a expliqué avoir été violée, battue, torturée et maltraitée psychologiquement et physiquement à de nombreuses reprises. Elle souffre actuellement de syndrome de stress post-traumatique dû à ces agressions mais c’est avec un immense courage qu’elle est revenue sur ce qu’elle a vécu pour faire avancer les choses, autant sur le plan sociétal que légal.

Reese Witherspoon

Lors de son discours donné à l’occasion de l’événement ELLE’s Women in Hollywood, Reese Witherspoon a expliqué avoir été victime de plusieurs agressions sexuelles au cours de sa carrière, notamment à 16 ans par un réalisateur. Comme beaucoup d’autres, c’est le courage de toutes les femmes qui participent au Mouvement #MeToo qui lui ont donné la force de livrer son témoignage, de prendre la parole pour s’opposer à tous ceux qui veulent faire taire les victimes, et d’aider les concerné.e.s à se sentir moins seul.e.s.




Retrouvez cet article sur : Melty