mardi , 21 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Ally McBeal : Que devient Calista Flockhart ?

Ally McBeal : Que devient Calista Flockhart ?


Tout le monde se souvient d’Ally McBeal, avocate déjantée aux petits tailleurs-jupes, du bébé qui danse dans son salon, de ses chansons foireuses au bar en bas du cabinet d’avocats où elle travaille et de ses longs monologues face au miroir des toilettes mixtes.

À l’époque, Calista Flockhart crève l’écran au son des chansons de Vonda Shepard. Durant cinq saisons, le spectateur suit les aventures d’Ally, sa recherche de l’amour et, finalement, lui dit adieu dans une fin de série un peu alambiquée.

Mais pour Calista Flockhart, l’après-Ally McBeal est des plus difficiles. D’abord, parce que, depuis plusieurs années, elle est au coeur d’une polémique autour de l’anorexie. De plus en plus mince, elle finit par faire un malaise. « Je pèse exactement le même poids qu’à l’époque. J’ai toujours été mince. J’ai de petits os. Ces rumeurs étaient horribles, et complètement incontrôlables, se souvient-elle avec émotion dans une interview au Sunday Times Style, en janvier 2011. Même si elle a avoué faire beaucoup de sport à l’époque de la série.

Ce n’est qu’en 2006 que l’actrice revient sur le devant de la scène dans le rôle de Kitty Walkers dans la série Brothers & Sisters. Elle y campe une journaliste reconvertie dans la politique et donne la réplique à Sally Field.

Ensuite, un autre désert professionnel… Mais côté vie privée, Calista Flockhart va très bien. Depuis 2002, elle est en couple avec l’acteur Harrison Ford qu’elle a rencontré en janvier aux Golden Globe Awards. Ils se fiancent le jour de la Saint-Valentin en 2009 et se marient le 15 juin 2010 à Santa Fe, aux États-Unis. Ensemble, ils élèvent Liam que Calista Flockhart avait adopté seule en 2001.

En 2015, elle revient en force dans Supergirl où elle incarne le mentor de la superhéroïne et ce, durant les trois premières saisons. Depuis 2018, elle a disparu des écrans, grands ou petits. Elle a fêté ses 55 ans le 11 novembre 2019.

En 2011, elle évoquait sa carrière chaotique, faite de hauts et de bas, auprès du Sunday Times Style : « Peu importe ce que je faisais… j’essayais d’ignorer ces rumeurs, mais je suis sûre que ça a entaché ma carrière. Je suis devenue dépressive. Je me disais ‘Tout ça ne m’aide pas à trouver du boulot’. Personne n’a envie d’embaucher quelqu’un qui a des problèmes.« 

De 2004 à 2014, l’actrice a été très impliquée dans la vie associative en qualité de porte-parole de Peace Over Violence.




Retrouvez cet article sur : PurePeople