mercredi , 6 janvier 2021
Accueil » People & Stars » Amandine Petit tente de se défendre après la cohue lors de son passage en Moselle

Amandine Petit tente de se défendre après la cohue lors de son passage en Moselle

La nouvelle Miss France, Amandine Petit, a enfin réagi suite à la polémique née après son passage dans un centre commercial en Moselle le 2 janvier et les attroupements nés de celui-ci.

C’est un règne qui commence plutôt mal pour Amandine Petit. La nouvelle Miss France a été élue le 19 décembre dernier. Depuis, plusieurs Miss régionales ont crié à l’injustice de l’élection et affirmé que celle-ci était orientée.

Et l’année 2021 semble elle aussi débuter dans une ambiance de scandale. Le 2 janvier 2021, Amandine Petit s’est rendue en Moselle dans un centre commercial afin d’y accorder une séance de dédicaces.

La défense d’Amandine Petit

Des vidéos de l’événement montrent une foule considérable attroupée dans un espace fermé et sans aération. Une absurdité qui a choqué en ces temps de pandémie alors que les chiffres de contamination ne semblent pas vouloir baisser.

Et Amandine Petit a enfin pris la parole à ce sujet le 5 janvier. Invitée de Fun Radio, elle a déclaré :

On est invité sur des lieux différents, qui sont organisés par la région qui nous accueille. Là, l’organisation lorraine a tout organisé. Nous on était derrière un plexi, avec masque, etc. Lors de mon discours, j’ai bien dit à tout le monde qu’il fallait respecter les distances de sécurité, faire attention.

Une organisation hasardeuse

Avant elle, c’est la présidente du comité Miss France, Sylvie Tellier, qui est montée au créneau dès le 4 janvier pour indiquer à BFMTV :

Aucun manquement n’a été constaté samedi dans ce centre commercial.

Elle a toutefois admis que « pendant quelques minutes, peut-être que des gens se sont un peu trop rapprochés les uns des autres. » Elle a ensuite affirmé que la Miss France continuerait de se rendre à des événements publics en respectant les normes sanitaires.

La foule rassemblée pour assister à la dédicace d’Amandine Petit @Paris Match

Une défense qui n’a pas convaincu les internautes qui ont été nombreux à critiquer la légèreté de l’organisation de cet événement alors que la Moselle fait partie des départements très touchés par l’épidémie. Le centre commercial ayant hébergé l’événement s’est quant à lui, excusé de l’organisation chaotique de la rencontre.




Première apparition sur : Potins