samedi , 25 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Aya Nakamura à l’affiche de Coachella 2020, avec Travis Scott, Frank Ocean…

Aya Nakamura à l’affiche de Coachella 2020, avec Travis Scott, Frank Ocean…


Aucune femme en tête d’affiche. C’est probablement ce qu’il y a à retenir de la programmation 2020 de Coachella. Après des années à offrir des shows inoubliables comme ceux de Beyoncé, Billie Eilish ou Lady Gaga, Travis Scott, Frank Ocean et Rage against the machine sont les trois principaux noms de cette nouvelle édition. Un millésime définitivement rap qui réserve son lot de surprises.

Comme chaque année, des artistes français y sont programmés. C’est le cas d’Aya Nakamura, qui y donnera deux performances, les 11 et 18 avril prochains. Sur Instagram, l’artiste aux millions de ventes à travers l’Europe a laissé exploser sa joie. « Happiness du jour« , a-t-elle écrit, partageant une photo de la programmation complète. Ce n’est pas la seule française à être programmée : le DJ Tchami et le groupe de pop parisien L’impératrice seront également présents.

Ce n’est pas la première fois qu’un artiste qui chante en français est programmé à Coachella. Christine and the Queens s’y est rendue plusieurs fois, Polo & Pan, Charlotte Gainsbourg ou encore Jain s’y sont déjà produits eux aussi. Toute une nation attendait la performance de PNL en 2017, mais Ademo n’avait pas pu mettre les pieds sur le territoire américain, la faute à son casier judiciaire (qui avait fait annuler son visa).

Cette édition 2020 regorge tout de même de surprises, avec la programmation de l’excellente Doja Cat, Lana Del Rey, Daniel Caesar, FKA Twigs, Dixon, Lil Nas X, Calvin Harris ou encore Charli XCX. Coachella 2020 se tiendra sur deux fois trois jours, du 10 au 12 avril 2020, puis du 17 au 19 avril 2020. Si vous ne voulez pas manquer ce festival californien, il faudra débourser au minimum 429 dollars pour les trois jours de festival, dont le week-end 1 est déjà sold out.

L’année dernière, le public comme les personnalités invitées ont fait part de leur mécontentement vis-à-vis de l’organisation du festival. Prix élevés, attente interminable pour se rendre sur le festival (en plein milieu du désert) et pour y partir, poussière, chaleur… Ils cassaient le mythe de Coachella alimenté par les réseaux sociaux. Fresh start en 2020 ?




Retrouvez cet article sur : PurePeople