samedi , 26 septembre 2020
Accueil » People & Stars » « Ayem me prive de mon fils et je veux que justice soit faite ! »

« Ayem me prive de mon fils et je veux que justice soit faite ! »


Vincent Miclet et Ayem sont en conflit ouvert sur les réseaux sociaux. Les deux ex se disputent la garde de leur fils, Ayvin. Bien décidé à obtenir justice, Vincent Miclet s’est confié en exclusivité pour StarMag.

StarMag : Quelle sont vos relations avec Ayem depuis votre séparation ?

Vincent Miclet : Elles ne sont pas très bonnes car je ne vois plus mon fils depuis le 02 mars 2020.

Que s’est-il passé pour qu’Ayem refuse de vous le confier ?

Un juge a notifié que je puisse le voir pendant les vacances mais à chaque fois que je me présente, Ayem ne me remet pas l’enfant. Il était notifié que je puisse être avec mon fils du 1er au 26 août 2020 mais Ayem ne m’a pas présenté Ayvin. Je me suis même déplacé dans le sud pour retrouver mon fils, mais il était introuvable.

« Ayem n’accepte pas que je refasse ma vie ! »

Ce conflit juridique qui vous oppose à Ayem n’est donc pas récent ?

Hélas non ! Je ne peux pas voir mon fils, je n’ai même pas la possibilité de communiquer avec lui en FaceTime. A chaque fois que j’essaye de le contacter, il est soi-disant en compagnie de sa grand-mère ou de l’assistante d’Ayem. Cette dernière trouve toujours des prétextes pour ne jamais répondre.

Selon vous, pourquoi refuse-t-elle de vous présenter l’enfant ?

Tout simplement parce qu’elle n’a pas accepté que je refasse ma vie.

Cette querelle serait donc en lien avec votre nouvelle situation sentimentale ?

Bien sûr, bien sûr…

« Nous n’avons jamais été mariés et sommes séparés depuis 2016 »

Vous avez publié des photos de votre nouvelle compagne sur les réseaux sociaux. Est-ce une maladresse ou un choix délibéré ?

J’ai le droit de publier ce que je veux sur mon Instagram. Cela met également un terme aux rumeurs selon lesquelles Ayem veut faire croire que je suis absent. Elle entretient un flou sur notre relation depuis des années alors que nous sommes séparés depuis 2016.

Avez-vous été marié avec Ayem ?

Nous n’avons jamais été mariés.

« Ayem a publié des photos impudiques de mon fils »

Avez-vous été en contact avec Ayem depuis la publication de ces photos avec votre nouvelle compagne ?

Non, je n’ai pas eu de contact avec elle. Elle s’est contentée de publier des messages sur les réseaux sociaux. Elle se plaint que l’on publie des photos de son fils mais elle semble oublier qu’Ayvin n’est pas simplement son fils, mais le nôtre. Par le passé, Ayem a posté des photos impudiques d’Ayvin sur les réseaux. Donc, je pense que tout cela se dispense de commentaire.

Ayem risque trois ans de prison

Qu’attendez-vous de la part d’Ayem et de la justice pour que cette situation s’améliore ?

Vous savez, le premier article du Droit de la famille est que l’enfant puisse être en contact avec son père. Depuis six moi et demi, je ne parviens pas à voir Ayvin pour les vacances ou pour une simple communication en FaceTime. La date des vacances a été notifiée à Ayem en lettre recommandée. Ayem s’expose à des sanctions pénales car la non-présentation d’un enfant est un délit répréhensible. Elle risque trois ans de prison. C’est elle qui cherche les problèmes. Je souhaite tout simplement que mon fils puisse être équilibré et grandir sereinement avec d’un coté son papa et de l’autre sa maman, même si nous sommes séparés. J’aimerais que nous puissions retrouver une entente cordiale et que notre enfant ne se retrouve pas au milieu d’une guerre. Mais Ayem est très impulsive et peut changer très soudainement de décision.

Vous nous confirmez donc que vous avez bien saisi la justice pour obtenir gain de cause…

J’ai effectivement déposé une plainte au pénal le 1er août pour non-présentation d’enfant.

Et que vous a notifié la justice ? Quels sont les retours des procédures en cours ?

Ayem a été convoquée à la gendarmerie dimanche dernier. Elle a prétexté une confusion dans les dates mais les gendarmes se sont contenté de recueillir sa déposition. Dans l’immédiat, le procureur de permanence n’a pas pris de décision irrévocable. Il a pris une décision intermédiaire en statuant « qu’il verrait plus tard ». Ayem a pu repartir avec l’enfant et je n’ai pas pu entrer en contact avec mon fils.

Une discussion apaisée avec Ayem au téléphone serait-elle envisageable ?

Elle ne répond jamais.

Que peut-on vous souhaiter pour ces prochains mois ?

Il faut qu’Ayvin puisse voir son papa et sa maman. Je souhaite qu’il puisse grandir dans un cadre équilibré. Je regrette de devoir entamer des procédures contre Ayem mais elle doit comprendre que dans l’intérêt de son fils, il est vital qu’il puisse continuer à me voir.

« Ayvin mérite un meilleur équilibre »

Comment se porte Ayvin actuellement ?

Il a passé toutes les fêtes ne Noël et du jour du l’an avec moi. Nous avons aussi passé du temps ensemble à Marrakech. Pour Ayvin, son papa est quelque chose de très important. Je contribue à son équilibre. Hélas, à cause de la pandémie, il n’a pas pu aller à l’école, Ayem le déplace d’un domicile à un autre. Sans vouloir critiquer sa maman, je ne pense pas qu’Ayvin soit heureux à cause de cette situation. Ayem traverse des difficultés professionnelles et pour ne rien arranger, les internautes s’en prennent à elle car il s’agit d’une injustice caractérisée. J’espère qu’un tribunal fera son travail pour remédier à cette situation. Ayvin a le droit de jouir d’un cadre normal.

Qu’entendez-vous par les « Ayem traverse des difficultés professionnelles » ?

Je pense que son physique n’est plus en adéquation avec les produits dont elle fait la promotion sur les réseaux sociaux. Sa prise de poids est un frein dans le développement de son activité qui représente sa seule et unique source de revenus à ce jour.

Ayem semble pourtant avoir retrouvé un équilibre dans sa vie personnelle depuis quelques mois…

Personnellement, je ne me soucie pas de sa vie privée. Qu’elle fréquente Pierre, Paul ou Jacques ne me regarde pas. C’est sa liberté. Le plus important est qu’elle finisse par accepter ma nouvelle relation. Nous sommes séparés depuis 2016, donc les choses sont très claires.

« Je vais me marier avec Angerina cet hiver ! »

De nombreux internautes se sont étonnés de la ressemblance de votre nouvelle compagne avec Ayem…

Elles ne se ressemblent en rien à l’exception qu’elles soient brunes toutes les deux ! C’est une relation très sérieuse depuis deux ans. Angerina et mois allons même nous marier à St Barth en décembre prochain.

Félicitations ! On vous souhaite le meilleur !

Merci, mais mon souhait le plus cher est de retrouver Ayvin. Ayem n’a pas le monopole de la garde parentale. Je me battrai sans relâche pour mon fils, c’est ce qui me tient le plus à cœur.

 

Interview réalisée par Nicolas Touderte

Toute reproduction ou citation est interdite sans la mention de StarMag.com




Première apparition sur : Potins