dimanche , 27 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Bella Thorne accusée d’escroquerie, une créatrice de bijoux raconte sa mésaventure avec l’actrice

Bella Thorne accusée d’escroquerie, une créatrice de bijoux raconte sa mésaventure avec l’actrice


Nouvelle polémique pour Bella Thorne ! L’actrice est accusée d’escroquerie par une jeune créatrice de bijoux.

Elle enchaîne les bad buzz ! Accusée d’avoir arnaqué ses abonnés sur OnlyFans, Bella Thorne a dû présenter ses excuses aux travailleurs du sexe de la plateforme. Très vite, les langues ont commencé à se délier sur les réseaux sociaux. Une jeune femme prénommée Lauryn Rivera a d’ailleurs révélé avoir été escroquée par l’actrice. La créatrice de bijoux vintage dont la marque s’appelle Div9ne Collective s’est emparée de son compte Twitter pour expliquer sa mésaventure, preuves à l’appui. Selon ses dires, la comédienne l’a contactée sur Instagram pour recevoir des produits personnalisés en échange de publicité dans sa story. Après lui avoir envoyé deux colliers Chanel et une bague estimés à 1 500 dollars, la bijoutière de 20 ans s’est rapidement rendue compte que la star n’avait pas honoré sa partie du contrat, en plus de lui avoir fait perdre son temps et voler de l’argent.

Dans son long thread partagé sur le réseau social à l’oiseau bleu, Lauryn Rivera a précisé qu’il était important que Bella Thorne rende des comptes après cette horrible escroquerie. La créatrice de bijoux a déclaré avoir attendu quatre mois le petit coup de pouce que l’actrice lui avait promis : « Je ne voulais pas l’embêter. Je lui ai laissé du temps, je savais qu’elle avait un film qui arrivait et qu’elle était occupée. » Malheureusement pour elle, la comédienne a tout simplement arrêté de répondre à ses messages, en gardant les articles au passage : « Vous devriez être prudents car tout le monde n’est pas intègre. » La star de la série Famous in Love n’a quant à elle jamais réagi à ces accusations. Décidément, l’ambiance est tendue à Hollywood. Après Bella Thorne, sa sœur s’est fait méchamment clasher par les travailleurs du sexe à cause de son inscription sur OnlyFans.




Retrouvez cet article sur : Melty