jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Brad Pitt et Jennifer Aniston gênés de devoir tourner des scènes de sexe à cause d’Angelina Jolie ? Les dernières révélations

Brad Pitt et Jennifer Aniston gênés de devoir tourner des scènes de sexe à cause d’Angelina Jolie ? Les dernières révélations

Brad Pitt et Jennifer Aniston semblaient gênés de devoir tourner des scènes de sexe à cause d’Angelina Jolie.

Il y a quelques jours, Lili Reinhart (Riverdale) prenait la défense de Brad Pitt et Jennifer Aniston après leurs retrouvailles virtuelles. En effet, les deux ex se sont réunis pour lire le scénario du film de 1992 Fast Times at Ridgemont High avec plusieurs autres acteurs, une idée de Sean Penn pour récolter des fonds afin de lutter contre la pandémie de Covid-19. Oui mais voilà, les deux stars ont dû lire à voix haute des scènes de sexe entre eux, et ils se sont retrouvés très gênés. D’après Us Weekly, Jennifer Aniston et Brad Pitt étaient « nerveux » à l’idée que tous les regards allaient être braqués sur eux pendant ce moment un peu bizarre, d’autant plus que l’acteur est encore en pleine instance de divorce avec Angelina Jolie, et que ça aurait pu créer des tensions.

Jennifer Aniston et Brad Pitt — Crédit(s) : brad zak

Heureusement, Jennifer Aniston et Brad Pitt sont à l’heure actuelle très amis et ont su surmonter cette gêne comme l’a révélé une source au tabloïd : « Auparavant, la façon dont tout le monde essayait de les remettre ensemble les dérangeait, mais maintenant, ils en rient. La vérité est qu’ils se soutiennent mutuellement. Ils se renvoient constamment des idées et partagent de bonnes nouvelles quand ils en ont. Ils ont une énergie tellement naturelle et facile ensemble. » Comme ces retrouvailles virtuelles étaient pour une cause toute particulière, on peut d’ailleurs facilement supposer que cela n’a pas vraiment gêné Angelina Jolie… Enfin, espérons-le ! D’ailleurs, découvrez la réponse de la nouvelle petite amie de Brad Pitt sur les rumeurs comme quoi elle détesterait son ex femme.




Retrouvez cet article sur : Melty