samedi , 4 juillet 2020
Accueil » People & Stars » Ce qui l’a occupée pendant son confinement ⋆ StarMag.com

Ce qui l’a occupée pendant son confinement ⋆ StarMag.com


Alors que le confinement a pris fin le 11 mai dernier, Line Renaud est revenue sur cette période inédite dans les colonnes de Télé-Loisirs.

Depuis un peu plus de deux semaines maintenant, les Français ont retrouvé leur liberté de mouvements après deux longs mois. Difficile à vivre pour certaines personnes, cette période a plutôt été bénéfique pour d’autres.

Ce vendredi 29 mai, Line Renaud a fait quelques confidences sur son confinement, et le moins qu’on puisse dire c’est que l’actrice fait partie de ces chanceux qui ont su tirer du bon de cet enfermement.

J’ai enfin eu l’impression de passer trois mois de vacances chez moi. Seul le journal télévisé me rappelait à la réalité. J’avais besoin de me reposer. J’étais allée au-delà de mes forces et après les cinq mois de repos forcé lorsque je me suis cassée la cheville il y a un an et demi, je me suis promis de ne plus jamais dépasser certaines limites.

Un quotidien rythmé par Netflix

En mars dernier, Line Renaud avait annoncé le report du Sidaction à cause de la crise sanitaire. L’opération de collecte de dons en faveur de la lutte contre le VIH devait avoir lieu du 2 au 5 avril, mais tout avait dû être annulé. Malgré tout, la vice-présidente de l’association caritative a fini par trouver de quoi s’occuper pendant les dernières semaines. Elle s’est en effet lancée sur Netflix !

J’ai découvert Netflix. C’est absolument génial ! Je suis au cinéma tous les soirs. J’ai revu Casino, les films de Gabin, Belmondo… et j’ai craqué pour la série Hollywood qui m’a rappelé mes années américaines.

a-t-elle confié à Télé-Loisirs. Même si Line Renaud a passé de belles soirées grâce à la plateforme de vidéos à la demande, elle n’en a pas été moins touchée par la réalité de la situation.

Pour le côté négatif, cela m’a fait de la peine : voir aux infos les villes désertes, comme des cités mortes. J’ai eu l’impression de revivre l’exode en 1941. Une guerre, ça vous marque à vie.


Première apparition sur : Potins