lundi , 20 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Ces trois scandales qui ont entaché l’image de la famille royale en 2019 ⋆ People

Ces trois scandales qui ont entaché l’image de la famille royale en 2019 ⋆ People


Infidélité, déballage médiatique, scandale sexuel… La reine Elizabeth II a eu du fil à retordre en 2019. En effet, ses proches ont fait les choux gras de la presse à scandale. Retour sur une année particulièrement mouvementée.

L’année 2019 n’a pas été de tout repos pour la Reine Elizabeth II. La souveraine a dû faire face à plusieurs polémiques. Alors qu’elle a toujours prôné la discrétion, elle a vu certains de ses proches faire la Une des journaux à scandale. Des histoires dont elle se serait bien passée, et qui entachent encore plus l’image de la famille royale britannique.

Retour sur ces scandales qui ont fait trembler la couronne !

Le prince William accusé d’avoir trompé Kate Middleton

30 mars 2019 : la journaliste américaine Nicole Cliffe affirme, sur Twitter, que le prince William aurait trompé Kate Middleton. Une infidélité qui serait à l’origine de sa brouille avec son petit frère, le prince Harry. Sa prétendue maîtresse ne serait autre que Lady Rose Hanbury, une amie proche de Kate Middleton… avec qui elle serait en froid depuis quelques mois !

Très vite, la presse britannique s’emballe et s’empare à son tour de l’histoire. Ainsi, certains affirment que le prince William aurait eu une aventure… alors que son épouse était enceinte de son troisième enfant. Face au scandale, Buckingham Palace ne tarde pas à réagir, et menace d’attaquer en justice les médias qui reprendraient l’histoire. Des représailles loin de décourager la presse.

Les révélations sur la supposée infidélité du prince William s’enchaînent. Face aux rumeurs, le duc de Cambridge et Kate Middleton s’affichent plus unis que jamais. Rose Hanbury, elle, se fait discrète. Il se murmure qu’elle n’oserait plus quitter son domicile… si bien que certains la comparent même à Camilla Parker Bowles. Après une apparition très remarquée lors d’un dîner d’Etat organisé au mois de juin à Buckingham Palace, elle n’a plus été aperçue depuis…

Si ce scandale a fait couler beaucoup d’encre, il est aujourd’hui passé aux oubliettes…

L’interview polémique du prince Harry et de Meghan Markle

Septembre 2019 : Le  prince Harry et Meghan Markle s’envolent pour l’Afrique le temps d’un voyage officiel. Les deux jeunes parents en profitent pour se confier aux caméras de la chaîne britannique ITV qui leur consacre un reportage baptisé Harry and Meghan : An African Journey. Diffusé le 20 octobre dernier, ledit reportage fera couler beaucoup d’encre. En cause : les confidences du duc et de la duchesse de Sussex, qui en ont agacé plus d’un.

Ainsi, le prince Harry n’a pas hésité à évoquer, à demi-mot, ses tensions avec le prince William. Le jeune papa a déclaré :

Inévitablement, des choses se passent. Mais nous sommes frères, nous serons toujours frères. Nous avons certainement emprunté des chemins différents en ce moment. Je serai toujours là pour lui, comme je sais qu’il sera toujours là pour moi. Nous ne nous voyons plus autant qu’avant, car nous sommes très occupés, mais je l’aime beaucoup.

Et d’ajouter :

En tant que frères, nous avons de bons jours et des mauvais jours.

Quant à Meghan Markle, elle a avoué, les larmes aux yeux, qu’elle n’allait pas très bien. Quand le journaliste a souhaité prendre de ses nouvelles, la jeune maman a confié :

Merci de me le demander car peu de gens m’ont demandé comment j’allais. Mais c’est une véritable épreuve à traverser, en privé.

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir… et qui auraient agacé le prince Charles. Ce dernier s’inquiète notamment des répercussions du comportement de son fils sur le reste de la famille royale. S’il se murmure que Kate Middleton aurait essayé de venir en aide à Meghan Markle, d’autres proches de la famille royale auraient été beaucoup moins sympathiques. En effet, après la diffusion de cette interview polémique, ils auraient attribué aux jeunes parents un surnom peu flatteur : « Les problèmes Sussex ».

Alors que les tensions sont plus que jamais palpables entre les deux jeunes parents et les membres de la famille royale, le prince Harry et Meghan Markle ont décidé de prendre encore plus leurs distances en snobant la Reine Elizabeth II pour Noël…

Le prince Andrew et l’affaire Epstein

Les querelles familiales ne sont rien toutefois à côté du scandale dans lequel se trouve actuellement mêlé le prince Andrew. Ce dernier est lié à l’affaire Jeffrey Epstein. Pour rappel, cet homme d’affaires, accusé de pédophilie, a été retrouvé pendu dans sa cellule au mois d’août 2019. Il a entraîné dans sa chute plusieurs personnalités, dont le prince Andrew. Une femme, prénommée Virginia Roberts, l’accuse d’avoir abusé d’elle à trois reprises, alors qu’elle n’avait que 17 ans.

Ainsi, des clichés sur lesquels on peut voir la victime présumée entourée du prince Andrew et de Jeffrey Epstein ont été retrouvés. Des preuves que les enquêteurs du FBI prennent très au sérieux. Face au scandale, le fils de la reine Elizabeth II s’est empressé de nier en bloc les accusations dont il fait l’objet.

Le 16 novembre dernier, il se confiait devant les caméras de la BBC le temps d’un entretien… qui a viré au fiasco. Nos confrères du Figaro rapportent les propos d’un journaliste de The Guardian qui a estimé :

Il n’avait pas l’air conscient du sérieux de l’affaire, riant et souriant à plusieurs reprises pendant l’interview (…) et n’exprimant aucun regret ni inquiétude envers les victimes de Jeffrey Epstein.

Sous le feu des critiques, le prince Andrew annonçait, quelques jours plus tard, se retirer de ses fonctions royales pour une durée indéterminée. Dans un même temps, la reine Elizabeth II annulait la fête d’anniversaire prévue à l’occasion des 60 ans de son fils. Face à la polémique, la souveraine n’a pas eu d’autre choix que d’évincer son fils… Un choix encouragé notamment par le prince William.

Il faut dire que la descente aux enfers du prince Andrew est loin d’être terminée. En effet, une femme prénommée Johanna Sjoberg affirme avoir subi des attouchements de la part de celui-ci. Cette dernière a ainsi déclaré qu’elle était prête à témoigner auprès du FBI… L’année 2020 ne se présente pas sous les meilleurs auspices pour la famille royale britannique…


Première apparition sur : Potins