vendredi , 24 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Cet appel à l’aide qui accable encore plus le fils d’Elizabeth II ⋆ People

Cet appel à l’aide qui accable encore plus le fils d’Elizabeth II ⋆ People


Le prince Andrew cherche désespérément à s’extirper de l’affaire Jeffrey Epstein. Accusé d’agressions sexuelles sur mineure, le fils d’Elizabeth II s’est vu refuser un soutien de la part d’une personne liée de très près au scandale.

Le prince Andrew est à l’origine du plus gros scandale ayant entaché la famille royale britannique en 2019. Lié de près à l’affaire Jeffrey Epstein, qui a mis fin à ses jours dans sa cellule le 10 août dernier, l’ancien duc d’York, démis de ses fonctions, est accusé d’agressions sexuelles mineures.

La victime présumée, Virginia Roberts-Giuffre, affirme que le fils d’Elizabeth II l’aurait forcée à avoir des relations sexuelles à trois reprises. Les faits se seraient déroulés au début des années 2000. Virginia Roberts-Giuffre était alors âgée de 17 ans.

Des accusations que le prince Andrew a niées à plusieurs reprises, à commencer dans un entretien pour la BBC sévèrement critiqué. Le frère du prince Charles tente par tous les moyens de s’extirper de cette affaire, mais la révélation de conversations téléphoniques continue de l’accabler.

Le prince Andrew cherche un soutien

Pour laver son nom et son honneur, l’ex-duc d’York se serait tourné vers Ghislaine Maxwell, l’ancienne compagne de Jeffrey Epstein. Cette dernière est accusée d’avoir fourni des jeunes filles au milliardaire décédé ainsi qu’à son entourage. Selon une source proche interrogée par le Sun, la fille du magnat Robert Maxwell refuserait de se soustraire à l’enquête et se cacherait.

Alors qu’elle était censée prendre la parole pour défendre le prince Andrew, Ghislaine Maxwell aurait finalement refusé, d’après les informations de Page Six et Vanity Fair . Le fils de la reine d’Angleterre lui aurait adressé plusieurs messages téléphoniques en l’implorant de l’aider. Mais selon une source, la quinquagénaire aurait préféré faire la sourde oreille :

Andrew l’a suppliée de le défendre publiquement. Elle a soigneusement réfléchi, mais a finalement estimé que rien de bon ne sortirait de ce qu’elle avancerait. Ce n’est pas dans son intérêt.

Son refus aurait même poussé le prince Andrew à donner sa désastreuse interview pour la BBC. Dans cette dernière, l’homme de 59 ans assurait n’avoir « aucun souvenir » de Virginia Roberts-Giuffre. La tourmente est loin d’être terminée pour le membre de la famille royale britannique.


Première apparition sur : Potins