lundi , 6 juillet 2020
Accueil » People & Stars » Cette nouvelle décision de Twitter qui ne devrait pas lui plaire ⋆ StarMag.com

Cette nouvelle décision de Twitter qui ne devrait pas lui plaire ⋆ StarMag.com


Donald Trump est dans le viseur du réseau social. Après avoir été accusé de relayer de fausses informations, il fait désormais l’objet d’un signalement pour « apologie de la violence ».

La lune de miel serait-elle terminée entre Twitter et Donald Trump ? Le président américain est un véritable accro au réseau social à l’oiseau bleu. Mais, ces derniers jours, la situation est en train de s’envenimer. Le dernier épisode de cette relation houleuse ne devrait pas arranger les choses.

Donald Trump accusé d’inciter à la violence

Tout commence en début de semaine. Le président américain fait alors l’objet d’un « fact-check » de la plateforme. Pour la première fois, Twitter indique sous un de ses tweets qu’il contient potentiellement de fausses informations. Une remise en question intolérable pour Donald Trump qui s’attaque régulièrement aux journalistes en les accusant de répandre des « fake news ».

Il a donc menacé de fermer Twitter, estimant que le réseau social tente de faire taire les voix conservatrices en les censurant. Mais, la menace ne semble pas avoir fait plier Jack Dorsey, le patron de l’entreprise. Ce vendredi 29 mai, un nouveau signalement est apparu sur un tweet de Donald Trump. Alarmé par les violences urbaines dans l’Etat du Minnesota, l’occupant de la Maison-Blanche a en effet envisagé une intervention de l’armée.

Ces voyous salissent la mémoire de George Floyd et je ne vais pas les laisser faire. Je viens de parler au gouverneur Tim Walz pour lui garantir tout le soutien de l’armée. Nous reprendrons les choses en main si la situation devient incontrôlable. Mais si les pillages reprennent, (l’armée) ouvrira le feu. Je vous remercie !

On peut désormais en effet lire que « ce Tweet a enfreint les Règles de Twitter relatives à la glorification de la violence ». Le réseau social continue toutefois de l’afficher, estimant que « sa disponibilité peut présenter un intérêt pour le public ».

Les manifestations touchant la ville de Minneapolis dans le Minnesota sont organisées en réaction à la mort de George Floyd, un américain noir, étouffé lors d’une interpellation policière.




Première apparition sur : Potins