mercredi , 23 octobre 2019
Accueil » People & Stars » Christophe Michalak fou de Delphine : « Elle me rend meilleur »

Christophe Michalak fou de Delphine : « Elle me rend meilleur »


Avant, nous avions l’impression que l’amour, ce n’était pas de la tarte. Mais avec Christophe Michalak et son épouse Delphine, cela a l’air d’être du gâteau. À l’occasion de la sortie de leur livre La Pâtisserie en famille, les 50 recettes pour partager et vous amuser en famille (aux éditions HarperCollins) le 9 octobre 2019, le couple a accordé une interview à Gala. Et il a une fois de plus dit tout l’amour qu’il se portait.

Il y a bientôt dix ans que le chef pâtissier de 46 ans et sa chère et tendre filent le parfait amour. Et depuis 2013, les parents de Victor (5 ans) et Darius (15 ans, né d’une précédente relation de Delphine) travaillent ensemble. Ancienne comédienne et humoriste, la belle brune a tout lâché sur les conseils de son époux pour devenir photographe. Tous deux ont ouvert une école de pâtisserie, des boutiques, ont sorti des livres et s’aident à se surpasser. « On a les mêmes goûts, sauf sur le praliné que je déteste, c’est presque un cas de divorce ! Il me pousse toujours à aller de l’avant et me sort en permanence de ma zone de confort« , a expliqué la maman de 48 ans. Son époux a ajouté que sa moitié lui apportait « un équilibre incroyable » et le rendait meilleur : « Auprès d’elle, la vie est douce, belle et bucolique. (…) Je mets tout en oeuvre pour que Delphine soit la femme la plus heureuse du monde. Elle est l’essence de ma vie, chaque jour je l’arrose, comme une rose. Je prends aussi soin de ma famille et de mes enfants.« 

Ce sens de la famille, Christophe Michalak le tient de sa maman qui « était exemplaire« . « J’ai été traumatisé par un père menteur et infidèle. Il a été l’exemple à ne pas suivre. Je vais vous faire une confidence : quand notre fils Victor est né, j’ai vu un psy afin de m’assurer de ne pas reproduire ce schéma paternel« , a ajouté le père de famille.

Sa rancoeur envers son père, Christophe Michalak l’avait déjà évoquée dans Toute une histoire, en 2015 : « J’ai rencontré mon père de 6 à 14 ans, mais ce n’est pas une très belle histoire. Ce n’est pas quelqu’un de fort sympathique et je n’en garde pas un très bon souvenir. Cette résilience… Si je dois remercier mon père, c’est de m’avoir apporté ce goût de revanche.« 

L’intégralité de l’interview de Christophe Michalak et sa femme Delphine est à retrouver dans le magazine Gala du 1er octobre 2019.




Retrouvez cet article sur : PurePeople