lundi , 20 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Clémence Botino (Miss France 2020) Une « arnaque » ? Elle recadre ses détracteurs

Clémence Botino (Miss France 2020) Une « arnaque » ? Elle recadre ses détracteurs


Élue Miss France 2020 le 14 décembre 2019 au dôme de Marseille, Clémence Botino (Miss Guadeloupe) n’a pas eu un début de règne facile. En finale face à Lou Ruat (Miss Provence), son sacre a été vivement critiqué par certains internautes – jugeant sa concurrente plus jolie – et même par d’autres miss comme Julia Courtès (Miss Provence 2015) qui était allée jusqu’à qualifier cette élection d »https://www.purepeople.com/ »arnaque« . Ces critiques ont même fait réagir le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) qui a porté plainte auprès du parquet de Paris « pour propos racistes » envers Clémence. Déterminée à profiter de son nouveau statut de reine de beauté, la jeune femme de 22 ans ne compte pas se laisser faire.

Ces polémiques n’ont pas lieu d’être

Interviewée par Midi Libre, elle a enfin donné son ressenti face à ce tourbillon de haine qui a suivi son élection. Mature et très lucide, elle explique : « Au lendemain de l’élection, je dirais que les critiques et les polémiques constituent presque un passage obligé. (…) Après, en y réfléchissant, j’ai gagné avec près de 32% des votes. À partir de là, je trouve que ces polémiques n’ont pas lieu d’être car ce sont les Français qui m’ont élue. Je vis tout cela avec du recul car la balance penche largement du côté positif. » Bien dit !

Ces critiques sont complètement injustifiées

Devenue sa première dauphine (avec 30,6% des voix), Lou Ruat regrettait également l’acharnement dont a été victime Clémence. Elle confiait à La Provence : « Ça me dérange cet acharnement qu’il y a contre elle. Il ne faut pas, c’est dommage. Ces critiques sont complètement injustifiées« . La jolie blonde de 19 ans devrait par ailleurs rejoindre Sylvie Tellier dans l’agence Celebrity Marketing des Miss France, Talent Lab.

De son côté, Clémence fera son grand retour en Guadeloupe le lundi 13 janvier en compagnie d’Ophély Mézino, première dauphine de Miss Monde 2020. Nul doute que la nouvelle Miss France y sera accueillie et applaudie à sa juste valeur.




Retrouvez cet article sur : PurePeople