lundi , 21 octobre 2019
Accueil » People & Stars » Devra-t-elle partager sa fortune ? ⋆ People

Devra-t-elle partager sa fortune ? ⋆ People


Adele est séparée du père de son fils, Simon Konecki depuis quelques mois maintenant, et selon les informations du site TMZ, la chanteuse a officiellement demandé le divorce.

On le sait depuis quelques mois maintenant, Adele est séparée de son mari, Simon Konecki. Après des années d’amour et un fils de six ans, ils ont pris la décision de suivre des chemins différents, tout en restant déterminés à donner la meilleure éducation possible au petit Angelo. Une source avait précisé au Sun :

Ils ont essayé pendant longtemps mais, parfois, il faut simplement accepter que les choses ne vont tout simplement pas fonctionner.

Même si la séparation avait été difficile, la chanteuse semblait plus heureuse que jamais. En juin dernier, elle s’était rendue au concert des Spices Girls à Wembley et était métamorphosée. Avec quelques kilos en moins, et une nouvelle coupe de cheveux, la nouvelle Adele s’y est amusée comme une petite folle.

Une fortune à se partager ?

Même si elle était séparée du père de son fils, Adele n’était pas une femme célibataire au regard de la loi. Eh bien ça sera bientôt chose faite. Selon les informations diffusées par le site américain TMZ ce 12 septembre, l’interprète de Hello a officiellement déposé les papiers du divorce.

Il n’y aura pas que la garde de leur fils qui pourrait être en jeu. En effet, depuis le début de sa carrière, Adele a amassée une fortune qui est estimée à 175 millions d’euros. Un patrimoine dont Simon Konecki pourrait réclamer la moitié. Si certaines stars protègent leur fortune en signant des contrats prénuptiaux, ça n’a pas été le cas de la chanteuse de 31 ans. Elle devra peut-être céder à l’homme d’affaires la moitié de sa fortune, soit 87 millions.


Première apparition sur : Potins