dimanche , 20 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Didier Raoult : ses nouvelles déclarations sulfureuses

Didier Raoult : ses nouvelles déclarations sulfureuses


Didier Raoult fait de nouveau parler de lui. Le médecin à la chloroquine est intervenu sur CNEWS pour donner à nouveau son avis sur la situation sanitaire.

On avait « presque » oublié l’existence de Didier Raoult. Le médecin marseillais était particulièrement discret ces dernières semaines, après avoir occupé l’espace médiatique durant des mois. Mais son retour aura été particulièrement visible. Il a ainsi donné son avis sur l’évolution de la pandémie de coronavirus en France, et sur les vaccins. Des propos qui risquent sans aucun doute de faire parler.

Didier Raoult ne croit pas à la seconde vague

On l’a longtemps surnommé le médecin à la chloroquine. Dès les premières semaines de la pandémie de coronavirus en France, le patron de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée Infection affiche sa certitude. Son traitement, notamment à base de chloroquine, permettrait de soigner les patients. Une certitude qui lui attire très vite de sérieuses inimitiés. Sa personnalité clivante semble séparer la France en deux. D’un côté, ses fans, comme l’humoriste Jean-Marie Bigard, de l’autre, ceux qui lui demandent de « fermer sa gueule », comme Daniel Cohn-Bendit.

Mais au fil des semaines, l’étoile de Didier Raoult a pâli. Alors qu’il prévoyait la disparition possible du coronavirus en avril, la maladie est toujours là et fait de nombreux morts à travers le monde. Alors qu’il a fait sa rentrée médiatique sur CNEWS, le scientifique n’a pourtant visiblement pas perdu son assurance. Si de nombreux observateurs craignent un rebond de la pandémie, l’apparition d’une deuxième vague, Didier Raoult n’y croit pas.

Pour l’instant, ça n’a pas cette forme là. L’avenir d’une maladie nouvelle est imprévisible, il faut se mettre ça en tête.

Mais, c’est la suite de ses propos qui a provoqué une polémique plus importante. Le médecin, qui n’hésitait pas à prendre le camp de YouTube contre ceux des médias traditionnels, s’est cette fois prononcé contre… un éventuel vaccin. Si de nombreux pays et laboratoires travaillent actuellement à la recherche d’un remède, il affiche son scepticisme.

Je ne sais pas si ça aura une utilité. Si la maladie reste ce qu’elle est maintenant, je ne sais pas qui va vouloir se vacciner pour un truc qui tue pas… Honnêtement.

Didier Raoult dans le camp des complotistes ?

Une déclaration qui a fait vivement réagir Laurence Ferrari, qui l’interrogeait alors sur le plateau.

Vous vous rendez compte qu’avec ça, vous alimentez tous ceux qui sont anti-vaccins ?

Visiblement peu désireux de se voir associé aux anti-vaccins et aux complotistes, celui qui se compare à Mozart, s’est vivement défendu.

Cette question des pro et anti-vaccins, c’est une bêtise (…) Le monde n’est pas divisé en deux, il n’y a que les imbéciles qui pensent que c’est divisé en deux. (…) J’interdis à qui que ce soit de me dire si je suis un pro ou un anti-vaccins.

Enfin, alors que plus de 800.000 personnes ont trouvé la mort à travers le monde en raison à cause du COVID-19, il juge que « cette maladie-là n’est pas plus mortelle que les autres. »

Alors que son interview avec Jean-Jacques Bourdin avait déjà été particulièrement musclée au mois de juin, le scientifique pourrait bien décider d’éviter les plateaux de télévision à l’avenir. La chloroquine, le traitement longtemps préconisé par Didier Raoult, semble désormais avoir été abandonnée dans la plupart des protocoles sanitaires… à l’exception de son propre laboratoire et de plusieurs autres exceptions à travers le monde. Face aux études scientifiques démontrant son inefficacité, et même sa dangerosité, Didier Raoult ne semble pas perdre sa confiance pour autant.




Première apparition sur : Potins