lundi , 3 août 2020
Accueil » People & Stars » Harvey Weinstein : les victimes vont se partager 19 millions de dollars

Harvey Weinstein : les victimes vont se partager 19 millions de dollars

C’est un ouf de soulagement qu’ont poussé de nombreuses victimes à l’annonce de la sentence, mercredi 11 mars. Après des années de lutte pour prouver sa culpabilité dans des affaires de viols et d’agressions sexuelles, le producteur Harvey Weinstein est enfin derrière les barreaux. À la suite d’un procès très médiatisé et qui aura duré un mois, le jury a reconnu le magnat d’Hollywood comme étant coupable des faits qui lui étaient reprochés. Malgré les 23 ans de prison dont a écopé le réalisateur, les victimes restent évidemment marquées par ce qu’il s’est passé. L’une d’entre elles avait réagi dans une lettre ouverte publiée sur le site Medium : « Quelle que soit la peine (…), cela ne changera pas ce qui s’est passé. Ces événements continueront de nous hanter, les autres survivantes et moi, pour le restant de nos vies ».

« une trahison totale »

Les plaintes contre Harvey Weinstein ne cessent de croire ces dernières années. Avec le mouvement #MeToo, les femmes ont libéré leur parole en masse et n’ont plus eu peur d’aller porter plainte. Justice rendue, les nombreuses victimes tentent désormais de se reconstruire. À l’issu de ce procès, plusieurs victimes vont se partager la somme de 19 millions de dollars a indiqué la procureure de New-York. « Harvey Weinstein et la Weinstein Company ont failli envers leurs employées. Après tout le harcèlement, les menaces, la discrimination, et la discrimination basée sur le genre, une certaine justice est rendue à ces survivantes ».

Mais pour certaines victimes, cela ne suffit pas. Un avocat de plusieurs plaignantes a déclaré dans un communiqué qu’il s’agissait d’une « trahison totale ». Il ajoute également que le producteur « n’accepte aucune responsabilité pour ses actions” dans cette transaction et il ne va devoir verser aucun argent de sa poche ».

Par J.F.


Retrouvez cet article sur : Non Stop People