vendredi , 24 janvier 2020
Accueil » People & Stars » Idina Menzel (La Reine des Neiges) : Ce drame médiatique qui a assuré son succès

Idina Menzel (La Reine des Neiges) : Ce drame médiatique qui a assuré son succès


Difficile, depuis 2013, de passer un Noël sans voir La Reine des Neiges au pied du sapin ou entendre Libérée, délivrée résonner dans nos télévisions. Ce vortex de flocons et de notes de musique, en France, on le doit à Charlotte Hervieux, la nouvelle voix d’Elsa. Mais en Amérique, dans la version originale, c’est Idina Menzel qui interprète le célèbre titre Let It Go. Alors qu’elle était au sommet de la chaîne alimentaire, et que son nom était sur toutes les lèvres, John Travolta était semble-t-il passé à côté du phénomène. Le soir de la 86e cérémonie des Oscars, le 2 mars 2014, alors qu’il introduisait la chanteuse sur scène, le comédien s’est planté en beauté en annonçant : « The wickedly talented, one and only Adele Dazeem.« 

Questionné à ce propos, John Travolta a expliqué qu’il aurait dû avoir quinze minutes pour préparer son texte, mais n’avait bénéficié que d’une seule. Or, sur son pense-bête, le nom d’Idina Menzel aurait été orthographié en alphabet phonétique pour éviter toute erreur… un énorme raté, vous l’aurez compris. « Bien sûr, je l’ai entendu le dire, se souvenait-elle sur le plateau d’Andy Cohen l’année suivante. Je portais des chaussures très spéciales ce jour-là pour avoir l’air grande. Je pensais à ça, j’essayais de me concentrer, j’allais chanter cette chanson pour mon fils, je me souciais du fait que Julia Robert, Meryl Streep, le monde entier était là. Pendant huit secondes, je me suis vraiment sentie désolée pour moi-même, puis je me suis dis qu’il fallait que je me reprenne, que je m’en fichais, que j’allais chanter cette chanson. Maintenant… c’est la meilleure chose qui me soit arrivée !« 




Retrouvez cet article sur : PurePeople