jeudi , 24 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Il demande aux gens de « vivre quitte à mourir »

Il demande aux gens de « vivre quitte à mourir »


Nicolas Bedos fait polémique depuis la publication de son dernier post Instagram ce jeudi 24 septembre 2020. Il a pris position contre les mesures gouvernementales imposées pour éviter la propagation du Covid-19.

Alors que la menace du coronavirus est toujours bel et bien présente, le gouvernement français prend des mesures afin d’éviter une propagation qui pourrait se révéler fatale. L’union européenne a appelé les États à durcir les mesures. 69 départements sont en alerte en France, 14 en alerte rouge !

Le ministre de la santé, Olivier Véran, a annoncé ce 23 septembre, la mise en place de nouvelles mesures plus ou moins importantes en fonction des zones touchées.

Nicolas Bedos prend position

Ce jeudi 24 septembre, Nicolas Bedos, fils du regretté Guy Bedos, s’est saisi de son compte Instagram pour partager un message loin d’être équivoque. En effet, il a publié une image sur laquelle il a dévoilé le fond de sa pensée, lui qui s’oppose farouchement aux nouvelles mesures.

Prenant position contre le port du masque, il a déclaré :

Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de notre tendresse davantage que de nos précautions). On arrête d’arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n’est pas la couleur de nos cœurs.

Sachant que son message allait alors être fortement critiqué sur la toile, le scénariste a alors pris les devants, ajoutant :

En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d’affronts mais peu m’importe : mes aînés vous le diront : vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons.

A noter qu’en guise de localisation pour son post Instagram, Nicolas Bedos a écrit « La Vie ».

La twittosphère s’empare de l’affaire

Bien évidemment, les internautes n’ont pas hésité à commenter les mots de Nicolas Bedos qui se retrouve en top tweet sur la toile. Comme il s’en doutait lui-même, il a eu droit à de nombreux détracteurs qui n’ont pas hésité à violemment le tacler.

Que pensez-vous des déclarations de Nicolas Bedos ? Comprenez-vous les commentaires négatifs qu’il a pu recevoir ?




Première apparition sur : Potins