vendredi , 25 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Jean-Pierre Foucault va-t-il encore animer Miss France ? Sylvie Tellier répond

Jean-Pierre Foucault va-t-il encore animer Miss France ? Sylvie Tellier répond


Un vent de nouveauté soufflerait-il actuellement sur le comité Miss France ? Oui et non. Actuellement, Sylvie Tellier fait le tour de nos régions au côté de Clémence Botino – notre Miss France 2020 – pour sélectionner les candidates qui tenteront de remporter l’écharpe à la fin de l’année. Et bien sûr, comme d’habitude, la présidente pourra compter sur son cher acolyte Jean-Pierre Foucault, qui présente le concours tous les douze mois exactement depuis 1995. « Il est vraiment aimé des gens et connaît la mécanique de l’émission sur le bout des doigts, explique son acolyte dans les colonnes de France dimanche. J’ai gardé une véritable affection pour celui qui m’a déclarée Miss France !« 

En revanche, Sylvie Tellier a comme des envies d’ailleurs. Après avoir passé deux mois de confinement à Paris en famille, elle a du mal à se faire à la distance que son métier impose entre elle et ses proches. « En tant que maman de trois enfants toujours partie le week-end et au bureau la semaine, c’est très compliqué à vivre, regrette-t-elle. Après la rentrée de mes enfants, je ne les ai plus vus pendant dix jours ! C’est violent. Je ne suis pas blasée, mais je suis en réflexion. J’aimerais que d’autres Miss France rentrent dans l’organisation et viennent me décharger, car je ne peux pas tout faire avec ma petite équipe de quatre personnes.« 

Enceinte de son petit Roméo, Sylvie Tellier avait pu compter sur Camille Cerf pour prendre, un temps, la relève du côté du comité Miss France. Hélas, difficile de savoir qui, parmi les anciennes élues, accepterait une telle responsabilité. D’autant que les conditions d’embauche n’ont pas l’air idéales. « Je pense que me voir travailler comme ça ne leur donne pas envie, précise la grande matriarche du comité. Surtout avec un salaire qu’on ne peut leur offrir. Je ne vais pas partir tout de suite, mais je voudrais un peu d’aide… Ne serait-ce que pour passer plus de week-ends chez moi. » Et forcément, ce ne sont pas Roméo (2 ans), ni Margaux (6 ans) ou Oscar (9 ans) qui bouderaient leur plaisir à l’idée de profiter, un peu plus, de leur maman…

Retrouvez l’interview de Sylvie Tellier dans le magazine France dimanche n° 3864 du 18 septembre 2020


Retrouvez cet article sur : PurePeople