mardi , 22 septembre 2020
Accueil » People & Stars » Lindsay Lohan au tribunal : elle doit 365 000 dollars pour un livre jamais écrit

Lindsay Lohan au tribunal : elle doit 365 000 dollars pour un livre jamais écrit


Pour sortir un livre, il faut d’abord l’écrire. Une logique pourtant simple que Lindsay Lohan ne semble pas avoir bien intégrée. Comme le révèle TMZ.com, le 10 septembre 2020, l’actrice américaine est poursuivie en justice par HarperCollins. La maison d’édition accuse la jeune femme de n’avoir jamais produit une page, malgré l’importante avance qu’elle aurait reçue pour cela.

Dans les documents de la plainte obtenus par nos confrères, on apprend que Lindsay Lohan a brisé le contrat qu’elle avait signé avec la maison d’édition en mars 2014 pour la sortie d’un livre. L’actrice de Lolita malgré moi avait promis de terminer l’écriture de l’ouvrage avant le 15 mai 2015. Mais HarperCollins attendrait toujours son manuscrit…

La maison d’édition assure s’être montrée arrangeante, repoussant même la deadline jusqu’en mars 2017. Elle lui aurait même versé 365 000 dollars d’avance, correspondant à de futures royalties.

Malgré tout, l’éditeur dit qu’une fois la nouvelle date de rendu passée, Lindsay Lohan n’avait toujours pas livré une ligne. Il l’a donc informée, en septembre 2018, que leur contrat était rompu et qu’elle devait leur rendre l’importante somme d’argent avancée. Ce que Lindsay Lohan n’aurait jamais fait.ais la starlette ne s’est jamais exécutée.

Conséquence : HarperCollins attaque désormais l’actrice de 34 ans en justice, pour qu’elle rende son avance de 365 000 dollars et rembourse les intérêts, ainsi, bien sûr, que les frais d’avocat.

Une autobiographie sur ses addictions ?

Lindsay Lohan était censée produire une autobiographie basée sur le journal qu’elle a tenu en 2013 lorsqu’elle était en centre de désintoxication, sur ordre du juge. Plusieurs médias américains évoquent un contrat à 1 million de dollars.

Pour mémoire, en juillet 2010, Lindsay Lohan avait été condamnée à 90 jours de prison et à trois mois de thérapie dans un centre de désintoxication. Après avoir bénéficié d’une réduction de peine, elle avait été incarcérée à Lynwood dans une cellule individuelle de 9 m², dans une aile réservée aux célébrités. À peine libérée, elle a été envoyée en cure, qu’elle n’a quittée qu’un mois plus tard, en août 2010. Après avoir rechuté, elle a été condamnée à y passer 90 jours. C’est lors de ce séjour qu’elle aurait tenu son journal.


Retrouvez cet article sur : PurePeople